Yeux secs : Vous pouvez vous soigner !

Bonjour,

Je vais éviter de répéter tout ce que j’ai déjà dit sur la page « à propos de l’auteur« , que vous pouvez consulter pour en savoir un peu plus sur moi.

Qui suis-je ?

Pour faire simple, je m’appelle Tony et j’ai 26 ans. Depuis 2010, je souffre des yeux secs. Je suis victime de sécheresse oculaire, comme des millions de personnes à travers le monde. Oh, avec le recul, je me suis aperçu que j’en souffrais depuis l’enfance. J’ai toujours eu les yeux un peu rouge. Tout d’abord on a accusé les livres, car j’étais un grand lecteur. Puis l’écran de l’ordinateur. Mais force est de constater que même après plusieurs semaines sans lire, ni utiliser un ordinateur, mes yeux restaient secs.

Ce que vous trouverez sur ce blog

J’expliquerai dans d’autres articles, comment j’en suis arrivé là et ce qui a vraiment déclenché ma sécheresse oculaire. Je vous expliquerai également comment j’ai tâtonné pendant des mois et des mois, avant de trouver comment me soigner. Et surtout, je vous dirai comment réagir quand les médecins semblent se désintéresser de vous ou vous dire que « ça n’est pas grave » !

Je vous souhaite donc la bienvenue sur mon blog et je vous souhaite de guérir de vos yeux secs, mais aussi de votre blépharite ou de votre meibomite, qui sont deux autres pathologies très proches, pouvant amener une sécheresse de vos yeux.

Aidez-vous et aidez les autres malades des yeux secs !

N’hésitez pas à participer à la vie de ce blog en postant vos commentaires, vos questions et vos trucs et astuces pour combattre ces maladies. C’est ensemble que nous avancerons et que nous améliorerons notre état de santé !

5 réponses sur “Yeux secs : Vous pouvez vous soigner !”

  1. Bonjour Tony,

    J’ai eu pas mal de problèmes aux yeux qui se sont déclenchés à la suite. Des problèmes de convergences, puis une keratite sur l’oeil droit. 2 mois plus tard, je constate que jai des douleurs dans l’oeil droit, plus aux deux yeux, et j’ai arreté les lentilles au cas ou (13 ans de ports de lentilles sans aucun problème jusque la). L’ophtalmo me dit que c’est de la secheresse et me prescrit optive, anti inflammatoire refresh etc..
    Je suis son traitement mais voila que 1 mois après rien n’est amélioré et j’ai une secheresse très sévère qui gache le quotidien. Des yeux collés le matin avec des douleurs pour ouvrir les paupières. Sensation d’avoir l’air qui décape mes yeux en les brulant provoquant des maux de tete, une gêne. Dès qu’il y a de la clime, du vent, c’est une catastrophe. Je ferme les yeux. Je suis repartir chez mon ophtalmo qui n’était pas interessé et ne semblait pas inquiet alors que c’était une véritable souffrance.
    Je mets de la pommade vitamine A le soir, mais je ne trouve pas cela mieux. Ma sévérité de ma secheresse a diminué grace aux complément alimentaire que j’ai pris depuis 1 mois et demi. Mais ce n’est toujours pas ca et je ne peux toujours pas remettre mes lentilles. J’avoue avoir aussi un peu perdu espoir de guérir. C’est assez difficile d’accepter un changement aussi important du jour au lendemain et de ne pas avoir de solution pour en guérir…

  2. Bonjour,
    Je me permets de réagir sur votre message qui m’a interpellé. Je suis actuellement sous traitement roaccutane depuis 4 mois et j’ai un gros problème de sécheresse oculaire qui s’est manifesté il y a plus d’un an. Je porte des lentilles de contact depuis mes 16 ans. Je suis vos conseils par rapport à l’application d’un linge chaud sur les paupières, mais je n’ai pas l’impression que le sébum se liquidifie et encore moins qu’il se déverse après un massage. Je pense que le sébum s’est enkysté dans ma paupière. Pensez-vous que je vais devoir supporter une paupière enflée pour le restant de mes jours ? Ou faut-il tout simplement que je persévère ?

    1. Bonjour Elvish,

      Je ne peux pas savoir de quoi votre avenir est fait, mais je peux vous dire une chose : quand ma sécheresse oculaire était à son paroxysme et qu’elle a duré plusieurs années, je n’en voyais pas la fin. Pour moi, c’était clair, j’avais contracté une maladie « incurable » qui me suivrait jusqu’à la fin de mes jours et ça m’a plongé dans une quasi dépression. Et bien non ! Soyez optimiste et persévérez, c’est la clé du succès ! N’abandonnez JAMAIS ! 🙂

  3. Bonjour Tony,
    j’ai 19 ans et je souffre depuis des années de meibomite.
    Malheureusement je ne peux plus sortir de chez moi depuis 1 ans, parce que dès que je suis dehors j’ai très mal, même avec des lunettes qui me protège un peu. C’est un vrai enfer.
    Les medicins me disent que mes glandes sont presque toutes atrophiées.
    Je n’est pas les yeux rouges.
    Je chauffe les paupières, je les nettoient et je les masse; tout ça plusieurs fois par jour mais malheureusement j’ai toujours très mal.
    Si tu as quelques conseilles, merci beaucoup. Les ophtalmologue n’ont aucune réponse..et je suis seul face à ma pathologie..
    Alessandro

    1. Bonjour Alessandro,

      Votre message me touche et je sais ce que vous traversez. Vous dites que vos glandes de meibomius sont atrophiées. Avez-vous suivi un traitement contre l’acné du genre « roaccutane » ? Est-ce apparu soudainement ?
      Malheureusement, les bains de chaleur auront peu d’effets sur vous dans le sens où vos glandes ne sont pas simplement bouchées, mais qu’elles sont incapables de produire du meibum à cause de l’atrophie. Il vous faut compenser ce manque de gras dans l’œil par un équivalent. Essayez la pommade vitamine A Dulcis pour commencer, si ça n’est pas déjà fait. Votre pharmacien pourra vous conseiller. Elle contient des lubrifiants qui remplaceront le gras naturel de l’œil. Essayez et soignez vous bien 🙂
      Hydratez vous bien et consommez des oméga 3. Cela devrait aider également.

      Courage Alessandro 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *