Yeux secs ou allergies ?

Sécheresse oculaire ne rime pas forcément avec un réel syndrome des yeux secs. Il arrive que des yeux trop secs soient la conséquence d’un tout autre mal, comme certaines maladies auto-immunes, la conséquence de la prise de médicaments ou tout simplement une allergie ! Et dans mon cas personnel, au début, même les spécialistes hésitaient à dire si j’avais les yeux secs ou une allergie, d’où l’importance de demander à son médecin, s’il ne le décide pas de lui-même, un rendez-vous chez l’allergologue !…

Quand les antihistaminiques fonctionnent mieux que les collyres

On a trop souvent le réflexe d’associer un symptôme à une maladie et ce, sans penser à d’autres affections qui peuvent s’exprimer de la même manière. Ainsi, un eczéma peut venir d’une peau sensible, d’une réaction à un produit chimique, d’une intolérance aux UV, du stress et de bien d’autres choses encore. Il en va de même pour vos yeux, qui, s’ils sont secs, ne souffrent pas forcément de sécheresse oculaire. Les différents médecins que j’ai vus pensaient d’ailleurs à une allergie, quand je suis arrivé et m’ont prescrit des collyres antihistaminiques, qui n’ont pas réglé mon mal.

Comment distinguer l’allergie de la sécheresse ?

On peut se demander comment différencier les deux pathologies. Tout d’abord, la première chose à faire est de demander l’avis du médecin, et si possible, de prendre rendez-vous chez un allergologue et un ophtalmologiste spécialisé dans les yeux secs (voir un CHU, mais pas un ophtalmo de ville !). Ces médecins réaliseront des tests et devraient pouvoir vous répondre ou tout au moins orienter un meilleur diagnostic.

Observez bien vos symptômes

Certes, vous n’êtes probablement pas médecin vous-même, mais vous pouvez aider votre docteur à diagnostiquer ! Commencez par observer vos symptômes ! Sont-ils apparus soudainement ? Apparaissent-ils à certains moments de l’année (cela pourrait faire penser à une allergie saisonnière au pollen) ? Sont-ils accompagnés d’autres symptômes, comme un eczéma ou des plaques rouges autour des yeux (certaines rosacées peuvent donner les yeux secs) ? Avez-vous acheté un animal récemment (une allergie aux poils peut être envisagée) ? Avez-vous changé d’environnement de travail (nouveaux produits d’entretien, vernis, peinture etc peuvent créer des réactions) ? Etc. Notez tout ce qui pourrait aider votre médecin.

Soyez acteur de votre traitement

Ne laissez pas la maladie vous écraser, mais au contraire, devenez acteur de votre traitement, en vous impliquant et en cherchant vous-même ! Non seulement cela vous aidera à supporter, mais créera une certaine confiance que les malades des yeux secs ont tendance à perdre. L’implication personnelle est plus qu’importante dans un traitement, elle est fondamentale !

Une pensée sur “Yeux secs ou allergies ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *