Yeux secs et humidificateur d’air

On le sait, la sécheresse oculaire, c’est souffrir d’un manque d’humidité au niveau des yeux. Cela crée un inconfort temporaire ou permanent. Il existe diverses solutions pour éviter de trop souffrir des yeux secs : collyres, masques chauffants, crèmes ophtalmiques etc. Mais, au delà des traitements et autres médicaments, certaines astuces simples peuvent être mises en oeuvre pour créer un environnement plus sain et plus humide. Cela évitera l’effet « yeux rouges » voire même « yeux explosés » !

La sécheresse oculaire empire dans un environnement sec

Vous l’avez sans doute remarqué, en hiver l’air est plus sec et nous souffrons plus vite et plus fortement des yeux secs. Ils piquent, grattent, chatouillent, rougissent et coulent ! Bref, le cocktail air sec de l’hiver et chauffage est détonant pour nos pauvres yeux. Cependant, si le taux d’humidité descend drastiquement et nous force à utiliser plus de collyre ou simplement à souffrir, il existe des astuces pour éviter de subir la malédiction hivernale…

Un bol d’eau sur votre radiateur

Petit truc très simple à mettre en oeuvre, mais très efficace ! Il suffit de poser un bol d’eau sur votre radiateur, ou à côté. Il est également facile de trouver en magasin, de petits conteneurs décoratifs à accrocher aux radiateurs. On remplit d’eau et la chaleur va créer une évaporation qui va faire monter le taux d’humidité de la pièce. L’air sera moins sec et plus confortable pour vos yeux. On peut mettre ça en place dans une chambre, au bureau ou dans le salon. Même sans la proximité immédiate d’un chauffage, on peut laisser un bol d’eau dans la pièce. Elle s’évaporera plus lentement, mais elle s’évaporera !

La serviette humide

Un linge trempé et posé sur un radiateur peut avoir le même effet, même beaucoup plus rapide (attention : à ne jamais faire avec un radiateur électrique car risque d’incendie) ! En effet, la surface en contact avec le radiateur est plus étendue et l’évaporation sera plus rapide. Une bonne vieille serviette éponge ou simplement le linge sorti de la machine à laver peut être posé sur le radiateur pour humidifier l’air de la pièce. Si votre chauffage central fonctionne la nuit, n’oubliez pas de poser un linge mouillé dessus. Votre gorge, votre nez et vos yeux vous remercierons !

L’humidificateur « professionnel »

Il nous reste à parler du véritable humidificateur acheté en magasin. On en trouve à tous les prix, mais cela peut monter jusqu’à 100 euros, voire plus. Ces petites machines fonctionnent selon différents principes : chauffage créant une évaporation, ultrasons créant des micro gouttes, etc. Leur prix est élevé mais le taux d’humidité est constant et peut rapidement monter ! Nos petites « astuces » quant à elles, ne proposent pas un taux constant et le taux d’humidité est plus faible, mais elles sont gratuites.

Néanmoins, si l’on ne fait pas attention, les humidificateurs d’air électriques ont la fâcheuse tendance de saturer l’atmosphère de la pièce. Gare au papier peint qui pourrait finir par se gondoler et se décoller !

Plus d’eau pour retrouver le sourire

En conclusion, vous l’avez compris, le but est de rehausser le taux d’humidité de votre environnement immédiat, pour ne pas trop souffrir des yeux secs. De plus, cela aura un impact sur votre santé en général. Il est prouvé qu’un environnement plus humide permet d’éviter plus facilement certaines maladies comme les conjonctivites, rhinites et autres soucis de santé amplifiés par la sécheresse de l’hiver ! Alors à vos bols, serviettes et autres humidificateurs ! Pour ma part, j’utilise  un petit humidificateur en terre cuite, accroché au radiateur de ma chambre, voire un linge mouillé. La différence est plutôt nette et mes yeux me le font sentir…

4 réponses sur “Yeux secs et humidificateur d’air”

  1. J’ai des radiateurs électriques… :o( En revanche mon ami a acheté un humidifaceur électrique et c’est vrai que ça soulage, même au niveau de la gorge on sent la différence en quelques jours ! Après attention au niveau de la gondolation en effet, les livres par exemple sont à protéger !

    J’aurais bien laissé mon gant sur le visage mais boulet que je suis je dors sur le ventre ou sur le côté, ce qui fait que j’ai plus ou moins les yeux dans l’oreiller… Inutile de vous dire que je ne les supporte pas tous ? Mes taies sont lavées avec du savon de Marseille et un poil de bicarbonate, ça va mieux quand je suis chez moi !

  2. Pour ma part, j’habite dans un immeuble au chauffage individuel. La plus part de mes voisins doivent être au chauffage électrique. Ils chauffent tellement que je n’ai pas besoin de le faire. Au pire, je mets une fine polaire très agréable à porter très chaud.

    Résultat : je fais de sacré économie d’electricité.
    Mais par contre, je ne peux pas mettre de bol sur mes radiateurs. Ils ne serviraient à rien puisqu’ils ne fonctionnent plus.
    Mes radiateurs fonctionnent uniquement lorsqu’il y a quelqu’un chez moi et qui est un peu frileuse (comme ma soeur).

    L’inconvénient que mes voisins chauffent sans raison et qu’ils doivent diffuser un air sec à traver l’immeuble. J’avais désactiver mon chauffage pour 2 raisons :
    – par souci d’économie, un polaire me suffisait amplement, je n’avais pas besoin de me trimballer chez moi en chemise/tee shirt
    – pour éviter cet air sec générer par mes radiateurs de 1er prix

    Je pense donc que le bol ou la serviette ne fonctionne. Elle fonctionne uniquement pour ceux qui utilise leur radiateur.
    La seul solution est l’humidificateur electrique.

  3. Je mets directement une petite serviette humide ( essoree pour enlever le surplus d’eau), directement sur mes yeux et je la garde toute la nuit. 1. Ca me donne la sensation d’avoir des yeux neufs, des paupieres non gonflees, je vois mieux .
    2. L’humidite de la serviette decongestionne automatiquement mes narines et humidifie ma gorge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *