Votre méthode fonctionnera t-elle sur moi ?

C’est la question que je reçois le plus par messagerie privée. J’avoue qu’elle est totalement légitime. En effet, je me suis rendu compte en échangeant avec mes lecteurs, qu’une myriade de cas différents existaient. Je ne m’attendais pas à certains témoignages et à certaines descriptions. Je me rends compte avec le recul, que cette maladie des yeux secs est vraiment très large et recouvre de son nom très générique, des situations parfois à l’opposé les unes des autres. Voyons ensemble dans quels cas la méthode que j’ai créée est efficace contre la sécheresse oculaire !

Manque de larmes, c’est bon !

Le terme « yeux secs » s’adapte vraiment bien à une situation plutôt commune, qu’est le manque de larmes. C’est d’ailleurs là l’origine du mot. Pour toute situation où le test de Schirmer démontre un manque de sécrétions lacrymales, ma méthode pourra aider.

En effet, elle permet d’éviter l’évaporation du peu de larmes présentes, d’éviter l’inflammation de la conjonctive (et donc l’apparition de conjonctivites), mais aussi de dire au revoir à la sensation de grains de sable dans les yeux.

Manque de meibum, c’est bon aussi !

Les deux raisons principales de la sécheresse oculaire sont le manque de larmes et le manque de gras dans l’oeil. En effet, pas assez de larmes, l’oeil sèche et pas assez de gras, les larmes s’évaporent trop rapidement et l’oeil… sèche !

Le meibum, sécrété par les glandes de meibomius, s’écoule par les pores situés sur le bord de la paupière, en contact avec l’oeil. Ma méthode permet de déboucher les glandes de meibomius bouchées par une meibomite ou par certaines blépharites. Cela permet au meibum de s’écouler librement et donc à l’oeil de retrouver une meilleure hydratation, par une évaporation plus lente des larmes.

Gras ou Larmes, la méthode sera efficace

Si votre sécheresse est provoquée par l’une de ces deux raisons, ma méthode a de fortes chances de vous apporter un gros mieux, voire même la disparition des symptômes, tant que vous la suivez. Malheureusement, il n’existe à ce jour aucun moyen de guérir définitivement nos yeux secs.

Par contre, ma méthode prenant à peine quelques minutes par jour, cela ne vous pénalisera absolument pas. C’est une méthode qu’on ajoute à ses soins d’hygiène quotidiens, comme le brossage des dents ! Si vous êtes intéressés, cliquez ici 🙂

5 réponses sur “Votre méthode fonctionnera t-elle sur moi ?”

  1. Bonjour Tony,

    J’ai lu votre livre et je vous remercie pour les nombreux conseils. Pour ma part, je souffre d’une blépharite depuis que je suis tombée enceinte (11 mois). La cause est donc le changement hormonal. Suite à de nombreux chalazions, mon accouchement, une opération à l’œil et un millier de compresses, j’ai encore les glandes complètement bouchées. Je prends des antibios oraux, les minocyclines depuis 2 mois et j’en ai encore pour 2 autres mois. Les améliorations sont lentes.

    Je me demande, votre compresse de riz est-elle à l’abris des bactéries? J’ai utilisé hier un bas propre que j’ai noué et j’aimerais savoir si je peux réutiliser ce même bas aujourd’hui, et demain, etc.?

    Plus, vous souffriez de conjonctivites chroniques mais aviez vous aussi les glandes bouchées?!

    En combien de temps de traitement assidu avez vous obtenu vos résultats?!

    Merci et bonne journée!

    1. Bonjour Jessica,

      Merci pour votre commentaire !
      Pour vous répondre, oui, les problèmes comme la blépharite ou la meibomite, peuvent avoir une origine hormonale et les antibiotiques de la famille des cyclines sont assez souvent prescrits, pour augmenter notamment, la sécrétion lacrymale et « déboucher » les glandes de meibomius, chez certains patients.

      J’ai utilisé pour ma part une chaussette nouée, pendant des mois et sans aucun problème. Par contre, un bas me parait très fragile et risquerait de fondre. Je vous conseille plutôt une chaussette. Les micro-ondes de votre four vont détruire une bonne partie des bactéries, voire la totalité, en fonction de la durée de l’irradiation. Et même si ça n’est pas le cas, je doute que cela soit néfaste. En effet, il n’y a pas plus de bactéries sur votre chaussette, que dans l’air ambiant ou sur les objets de votre environnement. De même, votre collyre ou votre pommade ophtalmique ne sont plus stériles dès l’ouverture de leur contenant. Il ne faut donc pas avoir peur de cela.

      Oui j’avais les orifices des glandes de meibomius bouchés, puisque je souffrais d’une meibomite, qui a provoqué une sécheresse, qui a elle-même provoqué une conjonctivite chronique. Les résultats se voient très rapidement, puisqu’une bonne purge des glandes donne un soulagement immédiat. Mais c’est au bout de quelques mois que l’inflammation a progressivement disparu. Evidemment, j’ai utilisé les autres techniques décrites dans le livre. Utilisée seule, la chaussette soulage temporairement, mais très vite, la sécheresse revient.

  2. Merci beaucoup Tony pour votre réponse ultra rapide. Je ne manquerai pas de vous faire part de mes expériences et, espérons-le, de mes progrès.

    Bonne semaine!
    Myriam

  3. Bonjour Tony,

    J’ai commandé votre livre il y a quelques jours et j’ai hâte de mettre à profit vos expériences et faire part des résultats sur votre blog, qui je crois, est un précieux outil pour toutes les personnes aux prises avec de tels problèmes oculaires. J’ai toutefois une question: Est-ce que votre conseil pour traiter la conjonctivite avec le miel s’applique aussi pour un chalazion? J’ai lu à plusieurs reprises que le miel était excellent pour soigner le chalazion que j’ai à l’oeil depuis maintenant deux mois (en fait, c’est mon 3e en deux ans). Malgré les masques chauffants et le massage des paupières, rien n’y fait et l’opération semble imminente…Avez-vous des expériences relié à ce type de problème? Enfin, est-ce correct de continuer à mettre mon sérum physiologique en même temps qu’un traitement au miel? Merci à l’avance de vos conseils.

    Cordialement,
    Myriam

    1. Bonjour Myriam,

      Merci pour votre sympathique commentaire ! J’attends avec impatience votre retour concernant les résultats de la méthode sur votre sécheresse. Pour vous répondre concernant les chalazions, le miel peut effectivement être d’une grande aide. C’est un puissant désinfectant qui de toute façon ne vous fera pas de mal.

      Il est vraiment efficace sur la conjonctivite parce qu’il est au contact direct de la conjonctive irritée. Dans le cas du chalazion, c’est plus complexe car l’inflammation et l’infection sont internes. Je pense néanmoins que vous avez tout à gagner à essayer. Cet ajout en plus des masques chauffants et du massage, pourrait faire la différence. Le miel apporte souvent des résultats impressionnants là où rien n’a fonctionné.

      Vous pouvez aussi utiliser les masques chauffants plus souvent (une fois le matin et une fois le soir) et les laisser un peu plus longtemps (10 à 20 min). Si le chalazion n’est pas trop enkysté, cela devrait marcher.

      Vous pouvez sans aucun souci continuer à utiliser votre sérum. Evitez simplement de le mettre directement après l’application de miel. Un écart de 15 minutes minimum (comme entre deux collyres différents) est recommandé.

      Cordialement,
      Tony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *