Un champignon détiendrait le secret du traitement des yeux secs !

Curieux titre, n’est-ce pas ? C’est la réflexion que je me suis faite en parcourant le Daily Mail, un journal britannique célèbre et reconnu pour son sérieux. Le titre exact indiquait que les yeux secs pouvaient désormais être soignés par un collyre fabriqué à partir d’un champignon découvert dans le sol norvégien. Remède miracle ? Foutaises ? L’article très complet du Journal, méritait un petite lecture et c’est avec plaisir, que je me suis attelé à la tâche.

Un champignon découvert dans les années 60

Ikervis, la ciclosporine contre les yeux secs
Ikervis permet de soigner les yeux secs grâce à l’action anti-inflammatoire de la ciclosporine

60.000 britanniques pourraient bénéficier du traitement « miracle » ; c’est la promesse du Daily Mail. Et ce médicament porte un nom connu de certains malades des yeux secs : Ikervis ! Toutefois, très peu d’entre eux connaissent le secret derrière ce nom hermétique, que seule une équipe de marketing pharmaceutique pouvait inventer.

Ce secret, c’est la ciclosporine, une substance dont j’ai déjà parlé sur ce blog dans un précédent billet. Cet anti-inflammatoire, également utilisé comme anti-rejet pour les greffes ou comme traitement des maladies auto-immunes est un véritable cadeau de Dame Nature. Ce médicament prometteur a été fabriqué à partir du Tolypocladium inflatum, un champignon découvert en Norvège, sur le Hardangervidda, un des plus grands plateaux d’Europe !

A l’instar de la pénicilline, ce champignon portait en son sein une substance qui allait changer le visage de la médecine et peut-être aujourd’hui, de l’ophtalmologie.

Réduction de l’inflammation et des problèmes de cornée

On le sait, les yeux secs peuvent entrainer des complications inquiétantes, pouvant aller jusqu’à des kératites, une inflammation de la cornée, voire même une baisse de l’acuité visuelle.

Dans un essai clinique de 6 mois, sur 246 malades traités par Ikervis, 46% des patients ont montré une réduction du nombre d’atteintes de la cornée. L’inflammation était également réduite. Des résultats encourageants qui ont enthousiasmés le Pr Francisco Figueiredo, ophtalmologiste au Newcastle’s Royal Victoria Infirmary and Newcastle University. Ce dernier n’a d’ailleurs pas hésité à affirmer que Ikervis pouvait faire une « réelle différence » pour les malades !

Une ancienne infirmière bluffée par Ikervis

Le Daily Mail cite pour l’exemple, une infirmière britannique retraitée, qui fut l’une des premières habitantes du royaume, à tester le médicament.

Très enthousiaste, cette dame, âgée de 60 ans, souffrait d’une sécheresse oculaire sévère. La maladie avait abimé la vue de Helen Malik. Pourtant, après traitement, sa sécheresse a disparu et notre malade a pu à nouveau lire la dernière ligne du célèbre tableau blanc orné de lettres de plus en plus petites, que les ophtalmo utilisent pour vérifier la vue.

C’est avec impatience qu’elle attend de pouvoir à nouveau utiliser le produit. En effet, l’essai est terminé et le médicament a obtenu l’autorisation de mise sur le marché, lui assurant ainsi la possibilité d’y avoir accès par l’intermédiaire de son médecin.

Un médicament disponible en France

Selon le Vidal, Ikervis a obtenu son autorisation de mise sur le marché européenne le 19 mars 2015, soit un an jour pour jour avant l’écriture de cet article ! Bien évidemment, ce produit reste délicat à utiliser et n’est accessible que sur prescription médicale. De nombreux médecins refusent d’ailleurs de le prescrire, avant d’avoir essayé les traitements classiques, à en croire les témoignages de certains malades.

Et pour cause, la ciclosporine n’est pas une substance anodine. Elle s’attaque au système immunitaire, qu’elle « neutralise ». C’est d’ailleurs pour cela qu’on l’utilisait pour éviter le rejet des organes greffés. Elle bloque l’action des cellules T, indispensables à la protection du corps. Très heureusement, la concentration utilisée dans le collyre, n’est pas suffisante pour avoir un effet « global ». L’action se limite à l’œil et c’est cela qui permet de diminuer l’inflammation oculaire.

Bref, après le miel pour traiter la blépharite, ou le riz chaud pour traiter la meibomite, la Nature a une fois encore montré qu’elle détenait les clés de notre santé et elle nous offre une nouvelle substance, qui pourra certainement soulager les souffrances de milliers de malades…

7 réponses sur “Un champignon détiendrait le secret du traitement des yeux secs !”

  1. Bjr je prends ce traitement depuis 1 mois et 5 jours exactement. Aucune amélioration pour l’instant j’ai peur. Je l’avais arrêté 5 jours ayant peur que cela aggrave l’inflammation… cet arrêt peut il causer un délai plus long de l’effet du médicament ?

  2. Je souffre d’un grave sécheresse oculaire depuis une opération Lasik il y a un an et demi.
    On ne m’as pas prescrit ce médicament mais de la ciclosporine préparé en pharmacie à 0,05%. Un flacon pour un mois coûte un peu moi de 30€.

    Cela a surtout permis de calmé l’inflammation de mes yeux, cependant j’ai n’ai toujours pas guéri.

    1. Bonjour,
      ce traitement est entièrement pris en charge par la sécu, il n’y a rien à avancer à moins que vous ne soyez pas en France, là effectivement… êtes vous certain qu’il ne s’agit pas d’une formule à 0,5 % ? Depuis combien de temps utilisez-vous ce collyre ? il faut attendre parfois un mois et demi pour avoir de bons résultats.

    1. je ne sais pas exactement de quelle forme de sécheresse vous souffrez mais il y a peut-être une solution, Ikervis par exemple permet à certaines personnes « d’effacer » totalement leur problème, à voir…

  3. Bonjour,
    Bon choix de titre!
    Une fois chez l’opticien, j’ai vu une personne qui avait ce problème des yeux sèches. Aucune larme, rien dutout ! J’avoue que ça fait peur! Mais espèront que la guérison ne soit pas difficile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *