Quand vos yeux secs annoncent une « grave maladie »

Dans un billet précédent, je vous parlais de la fibromyalgie comme d’une cause possible de la sécheresse oculaire. D’autres maladies peuvent également provoquer les yeux secs. Je pense notamment à la rosacée oculaire, mais aussi à d’autres pathologies plus graves. Veillez toujours à avoir un suivi médical sérieux, surtout au début, afin d’être certain que vos yeux secs ne cachent pas autre chose… Continuer la lecture de « Quand vos yeux secs annoncent une « grave maladie » »

La science s’intéresse aux effets des yeux secs sur la qualité de vie

Toutes les personnes souffrant de sécheresse oculaire le savent : cette pathologie est au mieux ennuyeuse, au pire, très handicapante ! Malheureusement, on entend encore trop souvent les médecins nous prendre avec énormément de légèreté. Combien de fois ai-je entendu : « Ca n’est pas grave ! », « Mettez vos gouttes et ça ira ! » ou encore : « Estimez vous heureux, il y a bien pire ! ». Ces petites phrases assassines nous amènent parfois à culpabiliser et à nous demander si nous n’en faisons pas trop. Elles nous font également passer pour des malades imaginaires. Pourtant, la recherche s’intéresse de plus en plus à l’influence des yeux secs sur la qualité de vie… Continuer la lecture de « La science s’intéresse aux effets des yeux secs sur la qualité de vie »

Pour vos yeux secs : Ophtalmo de ville ou d’hôpital ?

Comme mes lecteurs, je suis passé par différents médecins et spécialistes afin de trouver une solution à mes problèmes de sécheresse oculaire. C’est mon médecin traitant qui a le premier tenté de me soigner, pour une simple « conjonctivite ». Il m’avait prescrit de l’azyter, un puissant antibiotique censé me soigner en 3 jours. Devant l’absence d’amélioration, j’ai consulté une ophtalmo de ville. Ce fut une expérience profondément démoralisante et réellement surprenante ! Continuer la lecture de « Pour vos yeux secs : Ophtalmo de ville ou d’hôpital ? »

3 ans après, suis-je guéri ?

Mes chers lecteurs, cela fait déjà quelques mois que je blogue pour partager mes astuces et vous aider dans votre quête de la guérison ou tout au moins du soulagement de votre sécheresse oculaire. Cela fait maintenant 3 ans que mon « enfer » a commencé. J’ai passé une année au rayon frais d’une grande surface. C’est ce passage au frais qui a déclenché mes yeux secs. Les deux années suivantes, je les ai passées dans un bureau, à un poste de créatif dans le marketing. Durant ces 3 ans, par quoi suis-je passé et surtout, où j’en suis aujourd’hui ? Continuer la lecture de « 3 ans après, suis-je guéri ? »

Yeux secs et humidificateur d’air

On le sait, la sécheresse oculaire, c’est souffrir d’un manque d’humidité au niveau des yeux. Cela crée un inconfort temporaire ou permanent. Il existe diverses solutions pour éviter de trop souffrir des yeux secs : collyres, masques chauffants, crèmes ophtalmiques etc. Mais, au delà des traitements et autres médicaments, certaines astuces simples peuvent être mises en oeuvre pour créer un environnement plus sain et plus humide. Cela évitera l’effet « yeux rouges » voire même « yeux explosés » ! Continuer la lecture de « Yeux secs et humidificateur d’air »

Astuce : Quand et comment utiliser une pommade ophtalmique pour yeux secs ?

Il y a quelques temps, je vous parlais de la pommade ophtalmique Vitamine A Dulcis et de son action sur les yeux secs. J’ai moi-même utilisé ce médicament, dont je pense le plus grand bien, mais qui a un inconvénient assez dérangeant : il est très « gras » et durant des heures, des « perles » collantes se forment au bout des cils. Très inesthétiques, celles-ci ont un certain talent pour accrocher tout ce qui passe : poussières et autres débris. Résultat, vos cils ressemblent vite à une balayette après un ménage de printemps. Alors comment et quand utiliser au mieux une pommade ophtalmique sans désagrément ? Continuer la lecture de « Astuce : Quand et comment utiliser une pommade ophtalmique pour yeux secs ? »

Témoignage : Mes yeux secs et le café !

Il y a quelques temps, j’ai écrit un article concernant les recherches menées au Japon, sur l’effet de la caféine sur les yeux secs. Ces travaux, menés à l’Université de Médecine de Tokyo, démontraient que la prise de l’équivalent de 3 à 4 tasses de café par jour, pouvait permettre d’accroître la production lacrymale. En effet, le café est déjà connu pour augmenter la production de certains fluides corporels, comme la salive ou encore les sucs gastriques. N’étant pas un grand buveur de café (à vrai dire, j’ai dû boire moins de 10 tasses dans ma vie), je me suis décidé à me mettre à ce breuvage noir et corsé, quelques semaines, afin de revenir vers vous et de témoigner. Continuer la lecture de « Témoignage : Mes yeux secs et le café ! »

Vitamine A Dulcis : L’arme ultime contre la sécheresse oculaire grave ?

Les pharmacies regorgent de collyres, de gouttes et autres médicaments pour soulager et calmer la sécheresse oculaire. Le syndrome des yeux secs peut aller d’une sécheresse légère, se traduisant par des picotements, des rougeurs et une petite gêne, à une sécheresse très grave, voire handicapante : hypersensibilité à la lumière, brûlures, impossibilité totale de travailler devant un écran ou dans un endroit trop sec. Cet extrême existe et peut gâcher une vie. Dans ce cas, inutile de dire que les collyres ne sont pas d’une grande aide. Continuer la lecture de « Vitamine A Dulcis : L’arme ultime contre la sécheresse oculaire grave ? »

La meibomite : l’inflammation des glandes de la paupière

La meibomite. Un nom barbare pour une maladie mal connue. Bien moins médiatisée que la blépharite, elle est probablement la pire des maladies qui touchent la paupière. Elle peut faire vivre un véritable enfer aux malades et sur une durée très longue. La meibomite est une inflammation des glandes de meibomius. Ces petites glandes se trouvent dans l’épaisseur de la paupière et fabriquent le meibum, une sorte de sébum qui est expulsé par les pores que l’on peut distinguer sur la surface de la paupière. Ce meibum est en fait la couche lipidique des larmes et permet d’éviter leur trop rapide évaporation. Continuer la lecture de « La meibomite : l’inflammation des glandes de la paupière »

Hylovis, Vismed… Les collyres à l’acide hyaluronique sont-ils efficaces pour les yeux secs ?

Beaucoup de malades ne sont pas soulagés par les simples larmes artificielles ou le sérum physiologique, que les pharmaciens ou certains médecins, conseillent. Trop secs, leurs yeux ont besoin d’une substance plus efficace, qui fonctionne plus longtemps qu’une dizaine de minutes. Dans la plupart des cas, on leur conseille des collyres à l’acide hyaluronique, comme Hylovis ou encore Vismed. Mais il en existe beaucoup d’autres. Que valent-ils ? Sont-ils efficaces pour traiter la sécheresse oculaire ? Continuer la lecture de « Hylovis, Vismed… Les collyres à l’acide hyaluronique sont-ils efficaces pour les yeux secs ? »