Sérum physiologique pour les yeux secs

Le sérum physiologique est un habitué des trousses de secours et des pharmacies familiales. Ce liquide incolore, souvent vendu sous forme de dosettes de plastique, est réputé pour être totalement neutre. Cela permet de l’utiliser au niveau des muqueuses, sans les agresser ! Et Dieu sait que nos pauvres yeux secs souffrent déjà suffisamment pour ajouter une irritation supplémentaire ! Alors pourquoi ne pas utiliser le sérum phy contre la sécheresse oculaire ? J’ai testé…

De vraies « larmes artificielles »

Autant vous le dire tout de suite, le sérum physiologique est vraiment agréable à utiliser ! Et pour cause ! Ce n’est ni plus ni moins que… de l’eau salée ! Comme vos propres larmes. Ce produit miracle est en effet composé d’eau pure et de chlorure de sodium (du sel « de cuisine ») dilué à 0,9%.

Une concentration très proche de celle des larmes, elles aussi constituées en grande partie d’eau et de sel. Vous pouvez donc instiller le sérum phy dans vos yeux sans aucun risque et sans douleur. Le soulagement est immédiat !

Une efficacité très limitée

Malheureusement, ce n’est pas une petite larme supplémentaire qui va vous soulager sur la durée. Si le sérum physiologique peut amener un mieux, c’est de façon très temporaire ! Les malades d’une sécheresse oculaire très légère s’en contenteront avec plaisir et pourront utiliser ce produit plus qu’abordable de façon périodique, pour soulager de petits picotements ou des rougeurs de l’oeil.

Les autres, plus atteints, ne pourront malheureusement pas trouver dans ce « médicament » une aide véritable ! En effet, tout comme vos larmes, le sérum va très vite s’évaporer ou passer par vos canaux lacrymaux, pour laisser vos muqueuses aussi sèches qu’avant son utilisation. Il faudra alors alors se tourner vers des collyres plus tenaces, notamment à l’acide hyaluronique.

Une solution de secours plus qu’un remède

On verra donc dans ce produit une simple béquille, une solution de secours lorsque l’on est à court de son collyre habituel. Il est en effet assez facile d’en trouver un peu partout, dans la pharmacie d’un ami, dans celle du bureau, dans celle que l’on emmène en voyage.

Certains médecins et pharmaciens considèrent le sérum physiologique comme « suffisant » pour la plupart des cas de sécheresse oculaire, et ne souhaitent pas proposer d’autres médicaments, qu’ils considèrent comme inutiles, voire inefficaces. Mon expérience me fait dire que c’est une belle erreur ! De nombreux médicaments, collyres, pommades et autres méthodes ont fait preuve de leur efficacité pour soulager les yeux secs.

Suffisant pour les sécheresses légères

Mais si vous avez peur des conservateurs contenus dans certains collyres, du prix de certains médicaments non remboursés ou que vous ne souffrez que très légèrement, le soir ou devant un écran, n’allez pas chercher plus loin, vous avez trouvé votre traitement…

Je décris dans mon livre, des techniques que j’ai utilisées pour me soigner d’une sécheresse bien plus sévère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *