Meibomite : Filaments blancs sur les paupières

Ce symptôme assez étrange revient souvent sur les forums parlant des yeux secs. De nombreuses personnes parlent de fils ou filaments blancs qui apparaissent au niveau de leurs paupières. Une sorte de mousse blanchâtre séchée qui se dépose au fil des heures, et qui est, on le devine bien, totalement disgracieuse ! Mais quel est donc ce phénomène ? A quoi est-il dû et comment s’en débarrasser ?

Yeux secs et filaments blancs

La plupart des personnes souffrant de ce mal finissent par en parler à leur médecin. Souvent, celui-ci agite le spectre d’une allergie ou d’un problème mineur dont il ne faut pas s’inquiéter. La vérité c’est que beaucoup d’entre eux ne s’y intéressent même pas. Ca n’est pas dangereux, donc ça passe à la trappe. Un médecin m’a dit « Ohh, ça fait des bulles ? Pas grave, c’est un problème de paupière, on n’y peut rien ! ». Faux. Mon expérience l’a prouvé. On peut tout à fait faire disparaitre cette gêne.

La preuve d’un manque de larmes

Non, cela n’est pas forcément dû à une allergie, même si une allergie peut provoquer un symptôme similaire. Le syndrome de l’œil sec peut lui aussi causer l’apparition de ces filaments. Les larmes sont composées de différents éléments et quand il y a un manque d’eau, les autres éléments dissous, finissent par devenir visibles. Un peu comme de l’eau salée qui, en s’évaporant, laisse apparaitre les cristaux de sel.

Le meibum responsable de ces fils blancs ?

Il y a de petites glandes au niveau de vos paupières. On les appelle les « glandes de meibomius ». Elles sécrètent une sorte de sébum, appelé « meibum », une « graisse » qui vient se mêler aux larmes, permettant à ce mélange plus gras, de ne pas s’évaporer trop vite. Chez de nombreux malades présentant des yeux secs, et plus spécifiquement une meibomite, ces glandes sont bouchées. La production de ce meibum continue pourtant, au risque de former de petits kystes. Cela crée une inflammation des paupières et le meibum durcit et devient blanc et épais.

Avec l’humidité des yeux et les clignements des paupières, le trop plein de meibum est « lavé » et entrainé avec les larmes, jusqu’au coin de l’œil. Là, les larmes coulent à l’extérieur ou empruntent le canal lacrymal. Le meibum, lui, profite des clignements des paupières pour se déposer sur le bord de la paupière supérieure et y sécher. On obtient de jolis filaments blancs.

Les filaments disparaissent avec la purge des glandes de meibomius

Pour preuve que ces fils sont bien formés par le meibum, il suffit de suivre les conseils des médecins et de déposer des compresses chaudes sur les yeux pour faire fondre cette graisse. Comme par magie, les filaments disparaissent après que les glandes soient purgées !

Ces fils réapparaissent plus ou moins vite en fonction de l’inflammation. Plus le meibum est épais, plus ils reviendront vite. Au plus fort de ma meibomite, je devais utiliser les compresses deux fois par jour et les filaments réapparaissaient au bout d’environ 8 heures. Aujourd’hui, après avoir utilisé ma méthode, je peux rester quelques jours à quelques semaines sans rien faire, avant que les dépôts reviennent (en faible quantité, puisque l’inflammation est sous contrôle). En effet, ce problème peut devenir chronique…

Comment vider les glandes et se débarrasser de ces filaments ?

Très simple ! Comment fait-on fondre du beurre ? On le fait chauffer. C’est le même principe pour vos yeux et la « graisse » figée dans vos paupières. Appliquer de la chaleur sur vos paupières, puis réaliser un massage afin de purger vos glandes, vous permettra de vous débarrasser de ces fils blancs. De plus, cela améliorera votre condition, puisque le meibum se mêlera à nouveau à vos larmes, ce qui rendra vos yeux moins secs.

Des compresses d’eau chaude, oui, mais attention !

La plupart des médecins recommandent un gant de toilette trempé dans de l’eau assez chaude. Cela peut aider oui, mais ces compresses maisons viennent avec un tas d’inconvénients : refroidissement trop rapide, température fluctuante, eau qui coule dans les yeux etc. Cela amoindrit l’efficacité des compresses.

Pire, mal utilisées, elles peuvent amener d’autres problèmes : passage d’une infection d’un œil à l’autre, brûlure de l’œil, etc.  Je vous explique dans mon livre (bientôt disponible sur le blog), une façon bien plus sécurisante et facile, de créer une source de chaleur stable pour prendre soin de vos yeux, ainsi qu’une bonne technique de massage pour purger efficacement les glandes de meibomius et contrôler la maladie.

Si vous ne souhaitez pas suivre ma méthode, les compresses d’eau chaude vous apporteront déjà du soulagement.

8 réponses sur “Meibomite : Filaments blancs sur les paupières”

  1. Merci beaucoup pour cet article ! Je souffre de sécheresse oculaire depuis 5 ans . J’ai malheureusement du dépôt jaune (filaments) dans le coin des yeux (qui se déplace parfois en plein milieu de l ‘œil) quotidiennement. Cela m’oblige a enlever ces filaments jaunes de mes yeux plusieurs fois par jour pour pas me taper la honte et passer pour un crados. Mes yeux sont très secs malgré les mini doses de collyre que j’utilise quotidiennement. En conséquence, j’ai les yeux souvent assez rouges ce qui me complexe pas mal. Mon ophtalmo m’a récemment conseillé les compresses chaudes sur les paupières. Y-a t-il une marque en particulier à acheter ?

    Qu’en est il de votre livre dont vous parlez ?

    Merci

    1. Bonjour Albin 🙂

      Merci pour votre message.
      Je me reconnais bien dans ce que vous dites, puisque j’ai vécu exactement la même chose, avec la même impression d’être ridicule et de passer pour quelqu’un de sale ! Mes yeux étaient très rouges et certains collègues sous-entendaient que je fumais (et pas que du tabac…). Evidemment, cela déstabilise énormément et les autres ne comprennent pas quand on leur explique notre souffrance.
      En général, les collyres simples sont inutiles pour ces cas. La sécheresse est trop forte.
      Votre ophtalmo a raison, en général, l’application de chaleur aide beaucoup, mais pour ma part, j’ai rapidement abandonné les compresses chaudes « liquides », qui ne sont rien d’autre qu’un gant de toilette trempé dans l’eau chaude. J’ai opté pour des compresses sèches, que je décris dans mon article sur la « technique de la chaussette ».
      Ce petit « truc » est en fait extraordinaire d’efficacité et j’ai de nombreux retours de personnes chez qui cette méthode a marqué un tournant dans le traitement de la maladie 🙂
      Mon livre est un ebook (livre électronique en PDF) disponible sur ce blog. J’y parle de mon histoire et je décris comment je me suis soigné en utilisant des techniques simples et naturelles.

      Bon courage !

      1. Bonjour,
        personnellement je mets toutes les nuits depuis plusieurs mois du gel d’aloé vera bio sur mes yeux et contours et ça n’a rien changé pour moi mais ça vaut le coup d’essayer 🙂

  2. Bonsoir ; je viens de lire vos conseils pour la sécheresse des yeux , je souffre d’un gougerot et suis en ALD .J’ai résolu en partie la sécheresse en appliquant matin et soir sur les paupières et le contour des yeux du gel d’aloè véra bio , cette plante vit dans le désert et arrive à survivre grâce à sa pulpe qui la nourrit . j’avais une kératite sur les globes oculaires et naturellement beaucoup de souffrance ;et bien sûr collyres de toutes sortes plusieurs fois par jour et souvent des conjonctivites . Je vois l’ophtalmo tous les quatre mois et elle trouve que mes yeux vont mieux ;une fois je lui ai parlé de l’aloé et elle m’a demandé de quoi il s’agissait ,je n’ai pas insisté .Elle pense que je suis son traitement ,en fait je n’utilise plus de collyres sauf si je suis très enrhumée et que j’ai très mal aux yeux . Par contre le problème que j’ai c’est d’avoir des dépôts blancs aux coins des yeux et je n’ai pas réussi à le résoudre . Je vais essayer ce que vous préconisez avec les sachets de riz , je vous tiendrez au courant si ça marche . cordialement

    1. Bonjour,

      Bonne idée d’utiliser l’aloé vera ! Cette plante est connue pour réduire l’inflammation et soigner les brûlures. Elle a très probablement soigné votre inflammation, mais le fait que vous souffrez de dépôts blancs tend à montrer que vos yeux manquent toujours de larmes. Avec un peu de chance, la chaleur débouchera vos glandes de meibomius (si le problème vient de là) et cela permettra de mieux conserver l’humidité de vos yeux, grâce à une couche grasse à la surface.

  3. Bonjour,
    Depuis 2 mois j’essaie de soigner les yeux de sechresse, hélas la situation s’agrave tous les jours. Connaisez-vous un (des) spécialiste à Paris (la région parisienne) pour une consultation competante (j’ai dèjà vu les ophtalmologues de la ville sans resultats 5 fois). Merci d’avance
    Natalia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *