Les fausses bonnes idées pour soigner ses yeux

La sécheresse oculaire est une pathologie extrêmement difficile à traiter. La plupart des malades passent par de nombreux traitements différents. D’abord, le médecin prescrit de simples larmes artificielles, puis des collyres à l’acide hyaluronique, puis, parfois, des pommades ophtalmiques à la vitamine A. Et c’est sans compter sur les maladies annexes, qui profitent de la sécheresse de l’oeil pour s’installer : conjonctivites bactériennes, kératites, orgelets, infections etc. On a alors tendance à tout tenter pour se débarrasser de tout ça et parfois, sans le savoir, on aggrave son état ! Il existe des choses à ne surtout pas faire…

Le trop est l’ennemi du bien

Si j’ai bien appris une chose, c’est qu’à vouloir trop bien faire, on finit souvent par faire plus de mal que de bien. En effet, l’oeil est très fragile. Lorsqu’on commence à tester différents traitements, manipulations et autres trucs de grand-mère, on a tendance à provoquer de belles inflammations, qui finissent souvent très mal. Les paupières sont encore plus rouges, les yeux piquent encore plus et on retarde sa propre guérison !

Ne touchez pas vos yeux toutes les 5 minutes

Une chose à retenir : tenez vous à un traitement, pendant plusieurs semaines, avant de juger de son efficacité et surtout, ne touchez pas à vos yeux toutes les 5 minutes ! Cela ne vous fera pas guérir plus vite, par contre, cela permettra un joli transfert de bactéries de vos mains à vos yeux déjà malades !

Soyez doux, vos yeux sont fragiles

Non seulement il ne faut pas tripoter vos yeux toute la journée (je sais, c’est dur et on a tous tendance à le faire…), mais il faut également être délicat lorsqu’on les manipule.

Massages, vidange des glandes de meibomius, tout ça doit être fait avec douceur. Appuyer comme un malade ne rendra pas le geste plus efficace, au contraire ! Respect et douceur permettront à votre corps de commencer sa guérison tranquillement…

Les trucs de grand-mère à éviter !

Certains traitements naturels sont redoutablement efficaces, mais d’autres, le sont beaucoup moins. Au mieux, ils ne vous feront rien, au pire, ils vous feront du mal.

Les bains d’yeux à la camomille : à éviter ! Vous risquez de faire passer de petits débris dans vos yeux, mais surtout, la camomille peut vous donner une impression agréable au début, avant de montrer son véritable visage. En effet, elle est asséchante ! Et vous sentirez rapidement les tiraillements…

Les bains d’yeux… à l’urine : Vous avez dit bizarre ? Pourtant c’est un remède très connu des adeptes du tout naturel. Ce que peu de personnes savent, c’est que la bactérie responsable de la gonorrhée (une tristement célèbre MST), peut s’installer dans l’oeil et provoquer une très grave conjonctivite gonorrhéique, assez difficile à soigner et dont les conséquences peuvent être terribles…

Le « surtraitement » : un peu comme le surentrainement des sportifs, le « surtraitement » (néologisme de ma part, enfin je crois) c’est le fait de vous traiter encore et encore, jusqu’à vous faire du mal. On découvre le massage des glandes de meibomius, et on a tendance à le faire une première fois, puis une autre, une heure après, et encore une autre « parce qu’on veut prendre le coup de main »… et encore…Parfois on fait la même chose avec des produits. Le résultat est évidemment catastrophique ! Cela n’accélérera pas la guérison, au contraire. L’inflammation va s’installer et s’auto-alimenter !

En bref : Allez-y doucement, choisissez bien votre méthode de soin et tenez vous-y, tout simplement.

3 réponses sur “Les fausses bonnes idées pour soigner ses yeux”

  1. Bonjour Tony!
    J’espère que vous allez toujours aussi bien! De mon côté, j’ai une petite interrogation! J’ai suivi vos conseils et il est clairement mieux d’en faire moins que trop! J’ai eu une récidive de chalazion cet été. J’ai donc dû reprendre les compresses d’eau chaude 10 min chaque soir. Plus application de l’huile de ricin à la base des cils (pour la croissance). Et puis, rinçage des yeux le matin afin que ceux ci soient bien propres pour la journée! Toutefois, bien que le chalazion diminuait, je ressentais encore picotement, brûlure, sentiment de grain de sable.
    Et puis, j’ai décidé de diminuer ma routine. Rinçage le soir dans la douche avec débarbouillette propre et eau chaude. Puis, rinçage le matin. Le résultat a été super dans la mesure où mes yeux ne piquaient plus du tout. Plus de symptômes ressentis. Par contre, c’est l’apparence qui a changé! Jusqu’ici, j’avais réussi à contrôler l’inflammation. Mes yeux avaient retrouvé une apparence « normale ». Depuis que j’ai diminué, bien que je me sente HYPER bien, mes paupières sont à nouveau enflées et quand je les touche (avec doigts bien propres), je sens mes glandes bien chargées. Que faire? Revenir aux compresses pour diminuer l’inflammation/déboucher les glandes et ressentir à nouveau les symptômes ou continuer ainsi ? Je suis PERDUE!!
    MERCI de votre aide Tony!

    1. Bonsoir Isabelle,

      Ça me fait plaisir d’avoir de vos nouvelles 😉

      Je suis content que vous alliez mieux ! Effectivement, ma situation s’est nettement améliorée lorsque j’ai cessé de trop toucher à mes yeux. Ils sont sensibles, les muqueuses sont fragiles, bref, il faut parfois lever le pied.

      La chaleur est idéale pour lutter contre les chalazions. Mais ne cessez pas votre routine trop vite, quitte à subir une rechute ! Entre ne rien faire et la suivre quotidiennement, il y a une grosse marge. Je vous conseillerais plutôt de reprendre, une fois tous les deux jours, ou tous les trois jours, pendant quelques temps. Faites ça quelques semaines ou mois et passez à deux fois par semaine…

      Vous êtes clairement sur le bon chemin, il vous suffit de ne pas tomber dans le piège de l’arrêt trop rapide et vous y arriverez 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *