La blépharite : Cils qui tombent, paupières gonflées… Galère !

La sécheresse oculaire ne découle pas forcément d’un manque de larmes. Certaines pathologies dermatologiques peuvent être à la source du syndrome des yeux secs. Parfait exemple, la blépharite ! Cette inflammation de la paupière est une affection plutôt courante, qui est pourtant sous-estimée par les malades. Comment savoir que vous souffrez de la blépharite ? Quelles conséquences sur votre santé ? Et surtout, comment la traiter ? Nous allons voir cela ensemble…

Blépharite : Quand les paupières s’enflamment…

Les yeux sont fragiles, personne ne me contredira ! Mais les paupières sont elles-aussi sujettes à divers troubles, voire des maladies ennuyeuses et handicapantes. Parmi elles, la blépharite est probablement la plus courante. Un coup d’œil sur n’importe quelle encyclopédie médicale vous apprendra que la blépharite est une inflammation du bord la paupière. On reconnait sa présence à la chute de cils, parfois importante, mais aussi à des débris ou croutes présents à la base des cils. La peau de la paupière a tendance à desquamer et la blépharite est souvent associée à des orgelets ! Le regard rougit et les paupières ont parfois un air un peu… gonflé !

Pourquoi je souffre de ça ?

Infection bactérienne ou réaction allergique, la blépharite peut être causée par un staphylocoque ou un allergène. Certaines autres causes peuvent également exister, comme la rosacée ou diverses pathologies, qui peuvent engendrer une blépharite. Le traitement peut donc être un bête antibiotique, ou un traitement antiallergique. Malheureusement, les causes sont souvent mal cernées et la maladie a du mal à disparaitre. Elle est d’ailleurs fort souvent considérée comme chronique… Et récidivante ! J’ai toujours remarqué que cela fonctionne par crises, entre lesquelles la maladie semble disparaitre.

Comment soigner la blépharite ?

Comme je l’ai dit plus haut, tout dépend de la cause ! Une crème antibiotique, voire des antibiotiques par voie orale, pourront aider les victimes d’une infection bactérienne, tandis que les allergiques chercheront la cause de leur allergie afin d’éloigner l’objet du délit ou de se contenter d’un antiallergique.

Au delà d’un traitement médical, l’hygiène de la paupière doit devenir encore plus importante. Comme vous vous lavez les dents, vous allez devoir vous laver consciencieusement les paupières, soit à l’aide d’un gel spécialisé, trouvable en pharmacie, soit à l’aide de shampoing pour bébé, très dilué. Cela permettra de dissoudre les débris et croutes présentes à la racine des cils et donc d’éviter la prolifération de bactéries, sans agresser l’oeil. Le soulagement est quasi immédiat et se voit rapidement.

J’expliquerai plus en détails la technique la plus efficace dans un prochain article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>