Blépharite : Le miel, traitement miracle ?

Sur ce blog, je parle beaucoup des yeux secs et de la meibomite. J’avoue avoir quelque peu mis de côté la blépharite, alors qu’elle est probablement l’un des troubles les plus communs. Etrangement, les ophtalmologistes ont l’air totalement impuissants face à ça et s’ils parviennent en général à la diagnostiquer, ils ne savent pas vraiment comment la traiter. Pourtant, à travers le monde, de nombreux malades ont guéri de cette maladie, en utilisant des méthodes parfois peu banales et en s’appuyant sur des techniques naturelles rapides, quasiment gratuites et faciles à mettre en œuvre…

Qu’est-ce que la blépharite ?

C’est une sorte d’inflammation de la paupière, qui se traduit par des rougeurs, parfois des gonflements, une desquamation (la peau de la paupière pèle et de nombreuses « pellicules » apparaissent à la racine des cils), ainsi que la chute de cils. Cette chute peut d’ailleurs être totale, chez certains malades, provoquant un préjudice esthétique grave.

La blépharite est chronique et semble se manifester par crises ou poussées.

Le traitement habituel préconisé par les médecins

En général, on demandera aux malades de masser leurs paupières avec un gel spécifique, voire simplement avec du shampoing pour bébé, d’utiliser des compresses chaudes etc. Si cette méthode peut aider, elle est plus un palliatif qu’un réel traitement curatif. Or, les malades veulent être guéris et non pas subir chaque jour de leur vie, des gestes censés aider et tenir à distance une maladie qui ne tardera pas à se manifester à nouveau !

D’où vient la blépharite ?

Pour certains, ce serait une infection bactérienne, pour d’autres, la manifestation d’une maladie sous-jacente ou d’un trouble auto-immune. Est-ce une maladie de peau ? Une infestation de parasites ? Certains acariens pourraient également être à l’origine de ce trouble, selon divers spécialistes. Les théories sont multiples et variées.

Un malade guéri par du miel

miel tescoCertains malades semblent avoir vaincu définitivement la maladie avec un ingrédient très banal, mais de plus en plus reconnu par la science pour ses vertus : le miel. Ainsi, il est facile de trouver sur le net, l’histoire de Frank Dougan, cet écossais de 62 ans qui a découvert le pouvoir curatif du miel à Jérusalem, où, après s’être blessé à la main, il se voit conseillé d’y mettre du miel pour cicatriser. Devant la rapidité de la guérison, il se dit une fois rentré à Glasgow, qu’il serait peut-être intéressant de tester le miel sur la blépharite qui le fait souffrir depuis des années.

Un traitement naturel et quasi gratuit

Un petit pot de miel Tesco à 99 pence, soit moins d’une livre sterling, acheté au magasin, lui permet de commencer son expérimentation. Notre écossais apprenti-guérisseur se met alors à étaler un peu de son miel sur ses paupières, deux fois par jour. Il en dépose un peu au niveau de la racine des cils, où la blépharite se manifeste.

Guéri en quelques semaines

Il ne faut pas plus de quelques semaines pour que la blépharite qui le faisait souffrir depuis des années, disparaisse comme par magie ! Et Frank Dougan, surpris et heureux, confie alors aux journalistes que pour quelques centimes, il a pu acheter un pot de 340 grammes de miel, qui peut tenir des mois entiers en suivant sa méthode. Les médecins lui avaient pourtant vendu des gouttes inefficaces à prix d’or depuis des années et celles-ci garnissaient encore son réfrigérateur !

Une guérison confirmée par la médecine

Cette guérison a été confirmé par un professionnel ne pouvant trouver aucune trace de blépharite sur les paupières de M. Dougan. Interrogé, un dermatologue confirme les vertus anti-bactériennes du miel, ainsi que son usage pour la guérison de certaines plaies comme les ulcères des jambes. En France, le miel est utilisé dans certains hôpitaux, pour cicatriser rapidement de grosses plaies en chirurgie viscérale.

Le représentant de la marque Tesco, à l’origine du pot de miel, a quant à lui affirmé être très heureux de la guérison de son client et a confié que s’il ne pouvait pas dire que son miel avait des pouvoirs de guérison, il restait un produit de grande qualité !

Êtes-vous prêt à essayer ?

72 réponses sur “Blépharite : Le miel, traitement miracle ?”

  1. Ça à l’air excellent comme traitement! Je m’achète du miel de thym aussi vite que possible!

    Par contre, j’ai pas envie que ça brûle. Je lis qu’on peux l’appliquer avec un petit pinceau mais le mélanger avec l’eau me tente. Est-ce que c’est quand même efficace? Aussi, le mélange c’est quoi? 50/50 ?

    Quelqu’un sait?

    1. Bonjours Dominic, moi j’avais une blépharite depuis 1 an 1/2 et j’ai commencé le miel sur les paupières depuis 2 mois déjà, pas celui au thym mais du miel directement des ruches que mon oncle cultive… Oui, miracle tout est parti, avec persévérance 30 min le matin et 30 min le soir . Je le conseil à tous, nous sommes septique au départ mais qui n’essaie rien n’a rien. Cette blépharite me pourrissait la vie, mes yeux étaient toujours enflés le matin et rouges toute la journée. J’ai arrêté de me maquiller également pendant le traitement que je veux faire pendant 3 mois, je vous le dis, la différence est là, enfin j’ai retrouvé mes yeux d’avant..

      1. Bonjour. Une question svp. Je ne comprends pas quand vous dites: 30mn le matin et 30mn le soir ! C’est le temps que vous laissez poser le miel sur vos paupieres avant de vous nettoyer les yeux? ?
        Et le miel , vous le deposez sur la paupieres mobiles sur la lignes des cils?
        Merci.

  2. Bonjour Rikki,
    Si on peut porter des lentilles c est que la sécheresse oculaire est légère ! La mienne est sévère donc lentilles interdites ! A mon grand regret ! je dois porter des lunettes, je suis myope.
    Azyter m avait brûlé les yeux , j’avais très vite arrêté.
    Masser les paupières ne me soulage pas le meibum ne sort pas bien ou même s il sort un peu, mes yeux sont de nouveau secs aussitôt.
    la pommade vitamine A est la seule qui me soulage, sauf quand  » crise », dans ce cas, rien ne me soulage.

    Bref, je compatis …

    C est révoltant qu en presque 2017 on ne parvient pas à guérir cette maladie !

    J’ai aussi une rosacée de peau (une couperose) et il se pourrait bien que celle-ci soit responsable de mes yeux secs qui seraient alors une rosacée oculaire. Mais j’en sais rien, ce n est qu une supposition, les médecins ne savent pas. Et de toutes façons, ça ne change rien niveau traitement, ce sont les mêmes, c est à dire que ça ne se guérit pas, on met des collyres et puis c tout.

    1. Bonjour Louison,
      les verres scléraux sont des lentilles spéciales réservées à de lourdes pathologies, rien à voir avec des lentilles normales. Moi aussi je suis myope mais j’ai enfin dépassé mon complexe des lunettes.
      Je sais que Azyter brûle terriblement, parfois toute la journée, personnellement j’ai insisté et mon mal s’est amélioré. Au début mon médecin m’avait prescrit de la pommade ophtalmique à la Vit A et son application m’avait provoqué une telle douleur que j’avais arrêté immédiatement, quelques mois de souffrance plus tard, j’ai retenté en serrant les dents et ça a finalement amélioré également ma situation, parfois ça vaut le coup d’insister. Pour le chauffage/massage, ça prend du temps pour fonctionner, beaucoup de temps.
      Vous n’avez pas usé tous les recours, pourquoi ne pas essayer Ikervis ou des bouchons méatiques, avez-vous essayé de prendre de la doxycycline pendant les crises ?
      La rosacée oculaire est difficile à diagnostiquer, ça ressemble à de l’allergie donc les ophtalmos pensent d’abord à cela mais si vous mentionnez votre rosacée cutanée logiquement ils devraient faire le rapprochement sauf s’ils sont complètement nuls. Je ne peux que vous encourager à consulter à l’hôpital.
      Je vous souhaite bon courage dans votre lutte, moi j’attends un RDV dans 10 jours pour peut-être obtenir ces fameux verres…

  3. Bonjour Amandine,
    Chez moi la rosacée oculaire se manifeste par moult douleurs et gênes, ça va de la simple sensation sèche de mes caroncules (ça n’a duré que quelques mois sur mes deux ans et quatre mois de maladie) à la déchirure massive de la cornée (qui arrive souvent) en passant par la sensation de transpercement par des pics à brochette de mes yeux et j’en passe. Actuellement je souffre beaucoup et le moral est donc mauvais. Je n’ai eu les paupières externes attaquées que récemment, avant cela je n’avais « que » la paupière interne enflammée et le bord de celle-ci parfois enflée, rien de particulièrement voyant. Mais dites-vous que je suis un cas à part car ma rosacée oculaire est majorée par un syndrome sec sévère et allergie donc relativisez, (je sais c’est facile à dire), même si par malheur vous souffrez de cette cochonnerie, ça sera certainement bien moins grave. Et puis des traitements existent, l’Azyter peut aider, l’Ikervis aussi, les bouchons méatiques également, là je vais tester les leds dès que mes finances me le permettront, j’aimerais beaucoup avoir des lentilles sclérales mais mes ophtalmos m’ont dit que ce n’est pas pour la rosacée (bien que j’ai vu le contraire sur le net). J’attends un RDV au 15-20 à Paris, peut-être auront-ils pitié de moi.
    Ça se fait vous avez juste une petite sécheresse lacrymale, dans tous les cas, vous avez tout à gagner et rien à perdre à chauffer et masser vos paupières ! Essayez, peut-être que ça réglera vos soucis. Si vous portez des lentilles, franchement faites des pauses. N’hésitez pas à dormir avec de la pommade ophtalmique si vos yeux sont secs au réveil, perso je ne peux m’en passer, pas besoin d’ordonnance. Vous faites bien d’aller consulter à l’hôpital, revenez nous dire ce qu’il en est. Dans tous les cas, n’hésitez pas à venir vous confier, nous savons et connaissons vos souffrances. « La maladie est une peine aussi bien qu’une souffrance. »
    Courage à vous et bonnes fêtes également !

  4. Bonsoir Lolo,

    Tout ce que tu me dis me confirme qu’il n’y a que des solutions pour  » un peu soulager » la peau et les yeux, mais rien pour guérir…
    C’est désolant ! 🙁

    1. Hélas Louison, j’ai tellement d’autres soucis de santé à côté… Maintenant ce pb de rosacée devient presque mineur pour moi… Mais je comprends bien ton désarroi !
      Bonne soirée !

      1. Bonsoir et merci à tous pour vos réponses.
        Rikki moi aussi je sens mes caroncules. Par moments plus qu’a d’autres par contre c’est ça que je prenais pour de la sécheresse.
        Pouvez vous me dire quels sont vos symptômes maintenant? Avez vous de grosses douleurs ?
        Pendant 15 jours je n’ai absolument plus rien eu et de nouveau aujourd’hui ça revient.
        Je vais suivre votre conseil et aller voir un ophtalmo à l’hôpital.
        Merci à vous aussi lolo pour votre témoignage par contre moi je n’ai absolument aucune rougeurs au niveau des paupières donc est-ce nécessaire de faire les compresses et massage ?
        Bonnes fêtes de fin d’année à tous.

        1. Amandine,
          on fait des compresses et des massages pour évacuer la lymphe qui peut stagner dans les glandes et s’enflammer.
          Le meilleur baromètre pour savoir s’il faut le faire c’est :
          1. d’avoir les yeux rouges le matin au réveil, qui démangent ou au contraire qui piquent un peu
          2. d’avoir la sensation d’un corps étranger dans l’oeil, genre poussière par exemple… qui irrite ou qu’on n’arrive pas à faire partir !
          Bonnes fêtes également à vous !

      2. Ah oui d’accord je comprends Lolo, moi je n’ai rien de grave à côté , mais ça me pourri la vie quand même mais si j avais qqch de grave ou de plus grave c sûr que je relativiserai sûrement.
        j espere que c pas trop grave ce que tu as ou pas trop nombreux tes problemes
        A bientot

  5. Idem avec des boules et gonflements sur le pourtour des cils supérieurs qui provoquent des tresaillements depuis 15 jours dû certainement au maquillage ou une allergie
    Je fais des bains avec une compresse d eau bouillie et une pincée de bicarbonate de soude cuisine en poudre plusieurs fois par jour
    J ai supprimé le maquillage et je verrai pour me procurer des produits aryuvetiques
    Cela va mieux les yeux sont moins rouges et les contractures diminuent heureusement car depuis 15 jours cela devenait invivable
    J ai essayé le miel mais cela me brûlait

  6. Recoucou

    Malheureusement je suis sortie un peu et hop inflammation des yeux à nouveau. De plus je reçois des rougeurs sur les joues ??? je ne suis pas allergique au miel !! (les larmes coulent énormément sur les joues durant la pause du miel 30 mn 2 x/j)

    Alors j’ai essayé de rajouter le soir de la vitamine A en gel dans l’oeil et de l’huile de ricin sur les paupières ..

    Bref je ne sais plus que faire et peur de faire n’importe quoi !!

    Si quelqu’un peut m’aider les yeux brulent et s’infectent à nouveau

    Merci à vous de me lire et si vous pouviez me conseiller !

    1. Bonsoir Françoise,
      vos symptômes ressemblent à de la rosacée. La rosacée n’attaque pas uniquement les yeux mais aussi la peau. Sortir dehors et faire une forme d’inflammation aux yeux avec rougeurs sur les joues, c’est de la rosacée. Il faut que vous consultiez absolument un opthalmologue et dermatologue.
      Bon courage, moi ça fait 5 ans que je vis avec ! Si vous voulez des renseignements, n’hésitez pas !

      1. Bonjour Françoise,
        Pouvez vous me dire quels sont vos symptômes pour la rosacee oculaire ?
        J’ai actuellement une rosacee au niveau de la peau est je souffre depuis trois semaines au niveau des yeux avec des rougeurs surtout le matin au réveil, l’impression d’avoir les yeux plus secs surtout sur le coin interne et une démangeaison aussi sur le coin interne.
        Mon ophtalmologue me dit que ce n’est pas de la rosacee mais j’avoue que je commence à douter.
        Merci pour votre témoignage
        Amandine

        1. Bonjour Amandine,
          je me permets de vous répondre. Oui, la rosacée oculaire donne les symptômes que vous décrivez.
          Rougeur des yeux surtout le matin, mais aussi le soir parfois quand on a beaucoup travaillé sur l’ordinateur, démangeaisons et/ou irritations, parfois même rougeur et assèchement des paupières, c’est carrément de l’eczéma.
          Il faut se masser les paupières le soir après avoir appliqué un gant tiède ou une compresse tiède, mouvement de bas en haut tout le long de la paupière, et on va du coin externe de l’oeil au coin interne. Moi je me masse parfois en cercle le matin au réveil dans mon lit !
          Ne pas le faire naturellement quand on est au stade de l’eczéma ça empirera les choses.
          Il faut toujours veiller à l’hydratation de l’oeil. Donc soit des gouttes genre Aqualarm en flacon dose, plusieurs fois par jour (ce que je fais), soit des gouttes en gel, remboursées je crois d’ailleurs, on en met moins et normalement c’est plus efficace sur le long terme.
          La rosacée oculaire se caractérise par une inflammation des paupières surtout et par de l’eczéma des paupières. En période de crise, quand je vois que mes paupières plissent et vont rougir ou sont sèches, j’étale de la pommade au calendula de chez Boiron.

          1. J’ai eu ça il n’y a pas longtemps, une paupière qui gonfle et gratte, c’est encore cette fichue rosacée alors !!!! « normalement » je n’ai de blépharite  » qu’à » l’intérieur des paupières, arrrf, j’ai mis ma pommade au calendula dessus, j’avais un doute de l’utilisation que j’en avais faite mais là vous me confirmez que c’était une bonne idée, merci Lolo.

          2. Bonjour Lolo,

            J’ai moi aussi une érythro-couperose (rosacée) et les yeux très secs (sûrement rosacée oculaire en tout cas une mauvais qualité de larmes, un dysfctnmt des GDM et une blépharite en conséquence de la méibomite.

            est ce que les le traitement LED que tu fais a amélioré tes yeux ? penses tu que l on puisse guérir (pas juste soulagé un peu) grâce à ça ?

            j’ai fait le lipiglow ça m a strictement rien fait !

            sinon, j’ai fait le laser pour ma peau, ça n a pas marché non plus

            Merci

            Louison

          3. Bonjour Louison,
            autant être honnête, la LED pour les paupières permet d’espacer les crises je pense, mais ne guérit pas complètement. Il faut faire beaucoup de séances au début, c’est juste 2 minutes, toutes les semaines, pendant un mois et après 2 fois par mois. Pour moi, qui vit en province, c’est un peu dur de se déplacer à chaque fois à Paris pour faire la LED à 60 euros alors que le TGV coute plus cher ! Donc je couple avec d’autres RV, donc j’en fais peu. J’ai remarqué par contre que la LED pour la rosacée fonctionne, ça permet de calmer les crises.
            Je fais du laser KTP pour la rosacée chez le même dermato. C’est pas le laser qui te fait une tête de bouldogue et tu te demandes si tu n’es pas devenu Eléphantman… c’est le laser doux. 3 séances par an. Parfois ça marche, parfois pas vraiment. Au début ça prenait bien, j’étais à peu près tranquille mais depuis un an et demi, ça marche moins bien. Là je suis en poussée de rosacée, je mets Rosex, et je continue l’homéopathie. C’est pas beau mais je n’en fais pas plus. J’ai tenté les antibiotiques mais ça m’a rendu malade. Sinon, ma dermatologue me dit qu’on peut prendre 15 jours de tetracyclines en cas de grosses poussées, un comprimé par jour je crois… Moi j’ai pas tenu 5 jours mais faut dire que je sortais de deux séries d’antibiotiques sur 3 mois, ça faisait bcp… Voilà pour mon expérience…

        2. Bonjour Amandine,
          Cela peut être une rosacée oculaire, il se trouve que c’est difficile à diagnostiquer pour les optalmos car ils observent les mêmes manifestations pour les allergies, parfois on a les deux en même temps et alors là…personnellement il a fallut un an pour qu’on me diagnostique ma rosacée oculaire et uniquement car j’ai fait des recherches et vu le lien avec ma rosacée cutanée sinon j’aurais pu encore attendre longtemps à essayer moult collyres antihistaminiques. On peut avoir de la rosacée oculaire sans avoir une atteinte cutanée, c’est moins courant mais ça existe, la mienne est très légère alors que ma forme ophtalmique est très grave avec problèmes chroniques et cornée atteinte. Tony m’a fait découvrir la chaussette fourrée au riz, c’est très pratique et la chaleur dure, essayez donc vous n’avez rien à perdre. J’ai eu pendant une période les symptômes que vous décrivez, en plus je sentais mes caroncules en permanence. Bon courage à vous et n’hésitez pas à aller voir ailleurs, à l’hosto ils sont plus compétents. N’hésitez pas au besoin, on sait tous ici à quel point ce genre de maladie fait souffrir physiquement mais aussi moralement.

  7. Bonjour

    Comme beaucoup d’entre vous j’ai commencé le traitement au miel de thym pour une blépharite, cela fait 6 jours de traitement déjà. Pour moi, les yeux brûlent énormément : c’est une torture ! Mais c’est pour la bonne cause : je suis allergique ou en incompatibilité avec 95 % des médicaments allopathiques !! Une amélioration à noter (ouf!!) les yeux sont moins rouges et les paupières moins enflés : yes !!)

    Bref si quelqu’un pouvez- vous m’aider et me dire si après 6 jours de traitement il est normal que mes yeux ne font que couler (à tel point que je mets de la pommade Vitamine A pour diminuer cette gêne : seul produit que je supporte et qui améliore normalement la protection de mes yeux) . Les larmoiements sont très épais et collants, tout en continuant de laisser du « sable » aux coins internes et externes des yeux.
    De plus depuis le début du traitement , je ne sens que l’odeur du miel, ma bouche est « complètement au miel » et même lorsque je me brosse les dents j’ai l’impression d’utiliser un dentifrice au miel !!

    J’ai aussi, malheureusement, l’iris de l’œil qui s’éclaircit pour cause d’acidité (que je soigne depuis 1 an homéopathiquement) et j’ai peur pour ma vue car le miel est chargé d’acidité et de sucres

    j’espère que quelqu’un pourra me donner des réponses à toutes mes questions !
    Merci de vos précieux conseils que j’attends avec impatience sachant que j’applique 2 x 30 mn par jour le miel.

    Et Bravo pour ce blog Tony !!

    1. Bonjour Françoise,
      Je ne sais pas quel est votre parcours et ce que vous avez tenté ou pas et qui n’aurait pas fonctionné… mais j’ai envie de vous dire, que, si vous ne voyez pas d’amélioration et qu’en plus, vous avez un problème d’iris, arrêtez le traitement et allez consulter.
      Je prends épisodiquement des antihistaminique pour une autre maladie, mais j’évite les longues périodes car cela assèche les muqueuses, et notamment les yeux ! Donc au bout de quelques jours de traitement (mais pas pour la blépharite), je ressens des douleurs aux yeux, parfois carrément des névralgies et j’ai les yeux rouges. Comme la blépharite est un problème de glandes qui se bouchent, avec l’antihistaminique vous aggravez le problème si je puis dire.
      Pour les blépharites, il y a le massage manuel des paupières après avoir appliqué de l’eau chaude sur les yeux (mais pas brûlante évidemment, il faut faire attention de ne pas se brûler !). On peut ensuite nettoyer avec un coton imbibé de savon qui ne pique pas, savon bébé etc…
      Mais je suppose que vous connaissez tout ceci…

  8. bonsoir,
    comme noté plus haut je l’applique uniquement le soir comme un eye-liner bien au ras des cils
    je n’en mets pas dans l’œil par contre (si ça rentre dans l’œil ça pique un peu mais que quelques secondes)
    avec un petit morceau de sopalin je nettoie autour si j’ai débordé
    je laisse toute la nuit et je nettoie bien le matin (au début c’est horrible de saletés le matin)
    très rapidement, la sensation d’inconfort (tiraillements, gratouilles …) disparaît
    mettez une petite cuiller dans un petit pot type tupperw.re car il en faut vraiment une toute petite quantité et c’est plus pratique pour l’utiliser
    je pense que ça marche aussi si on trempe juste à peine le doigt et que l’on masse bien à la racine des cils avec
    toujours nettoyer ce qui a débordé pour pas coller de partout
    je vais pouvoir espacer les applications pour que l’œil se « défende » maintenant tout seul et avant que le traitement ne fasse plus d’effet
    si vous me donnez des nouvelles, cela me fera plaisir

      1. Merci marylin pour votre retour rapide. Je n’ai pas de miel de thym a la maison, mais du miel de fleur. Je vais dès ce soir l’appliquer, et demain je me procurerai le miel de thym. Ok, j’ai bien noté comment faire pour l’application. Je ferai comme vous 😉
        Je précise juste que ma blepharite n’est pas trop comme les autres. Je n’ai pas les yeux collés le matin, pas le blanc d’oeil rouge, et pas trop cette sensation de gêne aux yeux. Mes symptômes sont: petites croute a la base des cils, paupieres ( mobiles et fixes rouges et un peu enflées ). C’est super moche. Le regard n’est plus le même, c’est juste horrible.
        Je reviendrai dans quelques temps donner des nouvelles avec plaisir marilyn. En éspérant qu’elles soient bonnes 😉
        Encore merci pour ces précieux conseils. 😉

  9. Bonjour marylinne,
    Pouvez-vous nous donner des nouvelles après plus d’1 mois de traitement avec le miel svp?
    J’ai tout tenté, hormis le miel. Donc j’hésite:-)
    Merci.

    1. bonsoir Sev
      et bien après 1 mois de traitement, je trouve que cela va vraiment mieux
      je n’ai plus de croûtes détachées le matin et j’avais les paupières du bas qui présentaient des espèces de petites cicatrices et elles commencent réellement à disparaître
      j’ai également l’œil plus clair et plus du tout de perte de cils
      je vais maintenant espacer et ne plus faire tous les jours ainsi que je viens de le lire plus haut « le mieux est l’ennemi du bien »
      j’ai utilisé le miel de thym

      1. Bonsoir marylinne,
        Merci beaucoup pour votre retour ( et qui plus est, très encourageant ). Je vais donc, dès demain, me procurer le miel de thym, et en croisant les doigts pour améliorer cette fichue blépharite.
        Je vais juste avoir 2, 3 petites questions supplémentaires et promis je ne vous embete plus 🙂
        Vous avez appliquez uniquement le miel de thym sans rien d’autre? 1 grain de riz sur toute la paupiere et sur la base des cils? On laisse toute la nuit? Ca brule? Lol.
        Merci marylinne dans l’attente de votre retour 😉

    2. Bonjour,
      Après avoir passé des heures sur internet, je me suis diagnostiqué une blépharite …rougeurs, gonflements, desquamation d’une seule paupière puis chute des cils (et ce depuis 1 an)
      J’ai essayé plusieurs traitements (dont la cortisone qui fonctionne mais la rechute est assurée à court terme). Le seul remède miracle a été l’utilisation de la crème hydratante au miel de Manuka (pouvoir cicatrisant et antibactérien) 2 fois par jour. Je cherche désespérément d’où peuvent provenir ces blépharites … j’opterai peut-être pour un encombrement du foi ? de l’anxiété ? Sûre de rien…

  10. bonjour,
    je commence à tester votre traitement au miel
    j’ai arrêté l’évolution de ma blépharite (qui s’est re-déclenchée au décès de la mère il a quelques années) avec l’aloé vera (le gel dans la feuille et surtout pas le latex qui est irritant), l’huile de ricin, l’euphraise etc
    mais pas de guérison complète
    j’attaque donc votre traitement au miel depuis quelques jours : je mets un peu de miel avec un pinceau fin et très propre (comme on le fait pour un eye liner) et je le laisse toute la nuit, car ma peau l’absorbe – bien savonner le pinceau ensuite et ne le réserver qu’à cet usage
    pour les rougeurs dans l’œil, je vous conseille l’euphraise, la plante « casse-lunettes »
    faire bouillir 1 cuiller à moka dans un peu d’eau – laisser infuser et refroidir, filtrer et mettre dans un petit flacon
    ensuite en mettre un peu dans le bouchon du flacon, tremper son doigt parfaitement propre dedans et en déposer sur la paupière et dans l’œil – retour à la normale garanti
    n’en faire qu’une très petite quantité à la fois (ne conserver que 2 ou 3 j max)
    encore merci pour votre suggestion de traitement au miel

  11. Bonjour,

    Je constate souvent développer une blépharite deux heures après un repas, je pense donc que le système digestif a un rôle à jouer dans ce problème oculaire, après tout, la santé des yeux dépend avant tout de la santé du foie en médecine chinoise. Aussi, je note sur un carnet tout ce que je mange pour essayer de trouver le responsable et je pense que j’ai trouvé pour ma part : le maïs – il y en a quasiment partout dans tous les produits transformés et quand je n’en mange pas du tout, mes yeux vont parfaitement bien, il suffit que je mange quelque chose en contenant pour que la blépharite apparaisse en quelques heures et cela, pour quelques jours. Maintenant, je mange principalement des protéines, un peu de céréales sans gluten et sans maïs et beaucoup de légumes pour me détoxifier. Pas de sucre parce que cela intensifie les symptômes.
    Mon docteur m’a faite une prise de sang et ne voit aucune allergie, aucun candida et me prend un peu pour une malade imaginaire mais je réagis à beaucoup d’aliments, aussi, je ne suis pas sûre qu’une prise de sang peut vraiment tout voir, je me fie maintenant à mon corps –

    voilà, juste pour partager que les intolérances et allergies peuvent être vraiment la piste à explorer.

    Pour une de mes amies, sa blépharite vient de la levure dont on retrouve aussi la présence un peu partout.

    Bon courage.

    1. Bonjour Koa,
      Depuis quelques semaines, je déclare des allergies au soleil qui se traduisent par une inflammation des paupières, ou blépharites. Je vais aller voir un nouveau dermato pour être sûre du diagnostic car en fait on peut confondre tous nos maux avec :
      – de l’urticaire donc de l’allergie tout court !
      – de l’eczéma
      – de la rosacée oculaire.
      et le traitement est différent d’une pathologie à l’autre !
      Si j’avance sur la qualification des symptômes et le traitement, naturel ou pas, je ferai un point ici.

  12. bonjour, j’ai depuis qlq mois les yeux secs comme vous tous mais personne n’a cité la déterioration de la vue suis-je la seule? (quand je met des larmes artificielle ou que j’ai les larmes aux yeux j’ai l’impression de voire en HD sinon mes yeux me font mal et je vois flou.)

    1. Evidemment Sarah que la baisse visuelle fait partie du diagnostic de la blépharite. L’ophtalmologue m’a expliqué le processus : la paupière enfle et appuie sur le globe oculaire, surtout quand il y a de surcroit un chalazion, donc on voit flou.
      Il faut donc masser, et encore masser, et toujours masser…
      Je vous conseille, si ce n’est déjà fait, de consulter toutefois un ophtalmologue sans tarder car l’atteinte visuelle peut être plus ou moins sévère, seul un examen par un professionnel peut en déterminer le niveau, et il ne faut pas rigoler avec ça.
      bon courage !

  13. Bonjour,
    Je suis atteint de blépharite et je suis intéressé par votre conseil, mais le problème est que je ne sais pas quoi prendre comme miel … Pouvez-vous me dire lequel prendre ?
    Merci d’avance,
    Philippe

    1. Bonjour,
      J’avais utilisé un miel de thym. En effet, le miel par lui-même est antiseptique et anti-inflammatoire. Le thym est un puissant antiseptique naturel. L’effet est donc accentué. Le miel de lavande peut également être un bon choix, vu les effets de cette plante, qui sont à peu près les mêmes.

  14. Bonjour Tony,
    Merci pour ce blog. J’aimerai laisser un mot aux personnes atteintes de rosacée oculaire qui se manifeste effectivement par des blépharites. La rosacée oculaire est liée à l’acné rosacée. J’ai d’abord eu l’acné il y a 4 ans et depuis un an j’ai la maladie aux yeux. Le protocole Azyter n’a pas fonctionné chez moi, j’ai déclenché une allergie donc arrêt définitif. Mon ophtalmologue m’a aussi conseillé le fameux masque Thera Peal. Il existe aussi les séances de LED, 60 euros et remboursées par la sécu. Moi aussi je me masse les paupières après avoir aposé un gant chaud. Ces derniers temps mes yeux allaient bien donc je n’ai rien fait… Faut dire que j’ai eu d’autres soucis de santé… Mais je pense que c’est une erreur. La maladie est toujours là.
    Je pense que l’on fait des crises par période :
    De grande fatigue, donc fatigue visuelle
    Quand le soleil de printemps arrive (surtout pour les acnés rosacée sur qui doivent fuir le soleil absolument et se mettre une crème 50)
    Le travail intense sur écran
    Les atmosphères sèchent dans les pièces ou la chambre surtout : j’ai investi dans un humidificateur d’air (20 euros)
    Le stress évidemment… Puisque c’est une faiblesse de notre corps.
    Voilà mon état des lieux. Pas de solutions miracles. Je ne crois pas au miel pour ce qui me concerne, j’en ai discuté avec ma dermato qui pratique la phyto, l’homéopathie, et l’acuponcture donc multi cartes au niveau médical.

      1. Bonjour Rikki,
        c’est effectivement un dermatologue qui pratique la LED. Ca dure une ou deux minutes, il faut en faire plusieurs par an. Si tu fais des recherches sur Internet, tu trouveras ce type de traitement maintenant proposé, qui aide, je ne dis pas que c’est miraculeux ! Mais ça permet de faire des pauses.
        Ma dermatologue est à Paris, je vis à Tours, donc tu vois, je fais le trajet plusieurs fois par an pour me faire soigner la rosacée, en général.

        1. Bonour,
          Je sais que j’abuse mais pourrais-tu me donner des indices sur ce dermato stp, rue etc afin que je le retrouve facilement car j’ai beau chercher je ne trouve rien du tout…
          HELPPPPPP

          1. C’est une dermato qui exerce dans le 7ème arrondissement à Paris, avenue de Suffren. Elle pratique l’homéopathie, la phytothérapie, l’acuponcture et naturellement le reste, le laser entre autre… bon courage pour tout !

  15. bonjour, a propos de votre cas je ne peut rien vous dire.Moi par exemple j’ai une blepharite depuis des moi qui me derrange beaucoup surtout la nuit. des fois ca demange et le matin ,je trouve ces pellicules qui me genent beaucoup.Je ne peut pas sortir de chez moi avant de les avoir enleves.J’ai essayer les gouttes NAAbak mais rien a signaler.Peut-etre ge vais passer au miel.

  16. Salut tout le monde , j’ai une sécheresse oculaire depuis 1 mois (que j’ignore les causes) , j’ai testé pendant cette période des collyre (Artelac,Naabuk…) des larmes artificielle en gel , mais rien… J’ai toujours les yeux fatigués , secs et un peut rouges ..

    Hier j’ai décidé de commencer une cure Biologique, un Spécialiste en ces trucs m’a préparer une solution a base de miel et quelques autres huiles et il m’a rassuré que dans max 1 moi toutes les symptômes vont partir et que dans une semaine je commencerai a voir des résultats..

    Bref hier j’ai mis mes premières 2 gouttes.. J’ai senti des brûlures très fortes pendant 2-3min après ça calme mais mes yeux sont devenus rougeess et inflammatoires !!

    Le matin les yeux sont moins rouges mais rouges quand même et la sensation de sécheresse est tjrs là. …

    Dois je continuer ce traitement ou donner un peut + de temps .

    Mon souci c’est si le miel (qui contient des acide biologique) me cause une inflammation ou aura un effet contraire sur la cornée par exemple..
    que pensez vous ?
    (désolé pour les fautes d orthographes :p)

    1. Bonjour,

      Le mieux est d’utiliser un miel de plante antiseptique, comme le miel de thym ou de lavande. Les « initiés » préféreront utiliser le miel de thym. Pourquoi ? Le miel en lui même possède déjà des qualités anti-inflammatoires et antiseptiques. Le thym est un excellent antiseptique. Je vous laisse imaginer les effets d’un miel de thym 🙂

  17. Bonjour,

    Finalement j’ai finis aux urgences de la clinique 15/20. Le miel c’est comme une bombe à retardement, ça marche au début et puis après tout explose. Donc à déconseiller vivement.

    Ils ont mis en place un protocole pour le traitement de la blépharite, donc j’entame un nouveau traitement (cure de 6 mois) avec du collyre Azyter. J’en ai mis hier soir et ce matin et c’est du « lourd ». J’ai beaucoup de mal à le supporter, irritation ++++++++ mais il y a quand même une nette amélioration.
    Donc j’ai appris que c’était une blépharite rosacée (je fais un peu d’eczéma dans les cheveux) et j’ai pris rdv chez le dermato.

    De plus, on m’a conseillé une séance d’acupuncture (rdv pris pour dans 10 jours).

    On verra.

    Donc ma joie est vite retombée….

    1. Bonjour,

      C’est dommage que le miel n’ait pas fonctionné pour vous, mais ça n’est pas pour ça qu’il est inefficace ou dangereux. De nombreuses personnes ont été soulagées grâce à lui, dont moi ! Evidemment, il ne fonctionne pas pour tout et tout dépend quel miel est utilisé et comment. Pour ma part, il a soigné mes conjonctivites chroniques, dues à la sécheresse oculaire, là où les antibiotiques ne fonctionnaient plus. 🙂

      Comme vous le dites, vous semblez souffrir d’une variante oculaire de la rosacée, qui n’a rien à voir avec la blépharite classique. C’est une extension, à l’œil, d’une rosacée. Une pathologie différente, qui peut donne des symptômes similaires, mais qui se traite autrement.

      Soignez-vous bien !

        1. Bonsoir,
          Le miel m’a beaucoup aidé quand j’accumulais conjonctivites sur conjonctivites à cause de ma sécheresse oculaire. Il m’a permis de me débarrasser de l’inflammation et de l’infection, là où les antibiotiques ne fonctionnaient pas. Mais à lui seul, il n’a pas été suffisant dans mon cas.

          1. Bonsoir bon voila d’apres mes recherche sur internet jai su que javais une blépharite qui netai pas grave mais génante sa me mangeait les ciles non pas trop tomber mais la couleur de ma paupier et toute rouge et c tt jai consulter un ophta il ma prescri des gel des gouted etc sa marche tt va bien mais apres 15 j sa reviens il ma di que vs devriez arreter de manger trop de sucre esk sa un lien vc ma maladie ? Et la je veux arreter les gels etc japlique le miel omen esperant que sa marche !! Nchallah sinn pendanr combien de jours faut il appliquer le miel ? Une sem un moi ? Jarret quand la rougeur disparaisse ? Merci d’avance je m’excuse pour mon bad francais 🙂

          2. Bonjour,

            La blépharite est chronique. Elle finira par revenir, c’est « normal ».
            Il n’y a pas de délai spécifique pour le miel. Essayez d’en appliquer jusqu’à ce que les rougeurs disparaissent, durant un bon mois. Ensuite, arrêtez et regardez comment les paupières réagissent. Si cela recommence, refaites la même chose. 🙂

          3. Bonjour merci pour votre reponse . Je voulais savoir quelque chose en lisant sur les forums j’ai compris qu’il existe deux type de blépharites. La 1er blépharite chronique et la 2em allergique concernant la 2eme ils ont parlé des causes : poussière, poils d’animaux. En sachant que j’ai un chat chez moi donc si j’avais une blepharite allergique dois je faire un test de l’allergie ? Est-ce que je dois prendre des médicaments anti allergique ?

          4. Bonjour,

            Oui, la blépharite peut avoir différentes causes. Elle peut effectivement être d’origine allergique. Vous pouvez vous rapprocher d’un allergologue, afin de vérifier si la vôtre est d’origine allergique ou non. Si tel est le cas, votre médecin peut en effet vous proposer des médicaments contre l’allergie (antihistaminiques).

      1. ce n’est pas le miel qui a posé problème, mais la gelée royale , je pense. Perso, j’alterne le miel avec l’aloe vera et la propolis sans alcool avec un coton tige. Cela en fonction des blessures.

  18. Bonsoir,

    Pour ma part je souffre de blépharite depuis environ 7 ans. Et il m’a fallu voir plusieurs ophtalmos pour que le diagnostic soit posé. Le pire a été de constater l’incompétence de chacun.
    J’ai du utiliser tous les collyres du marché, les gels et j’en passe (même du sterdex pendant 5 ans à raison d’1 capsule par semaine. Honnêtement chacun des ophtalmos que j’ai vu n’a pas mesuré la gravité de ce problème qui peut être gênant, frustrant et invalidant.
    De part mon désespoir j’ai fini par consulter un pro du 15/20 de Paris. « The specialist » de la blépharite. Il m’a interdit le sterdex et m’a prescrit du doxicycline à prendre pendant 6 mois puis m’a remis une feuille qui explique comment se laver les paupières.

    Résultat après 3 semaines:
    – mes yeux sont tout abîmés (vieillis)
    – pour l’antibiotique je n’ai aucune amélioration mais je continue

    J’ai décidé de me prendre en main et de me faire mon propre traitement en écoutant mon corps:

    – j’ai trouvé par hasard en pharmacie un masque pour les yeux contenant des billes de gel et que l’on fait chauffer au micro-ondes 15 secondes. C’est génial car il épouse la forme des yeux, il tient avec un élastique autour de la tête, le masque garde la même chaleur pendant 15 mins (moi je le laisse 3 mins) et en plus il tient tout seul. Après ces 3 mins un léger massage des paupières et ça sort tout seul. Ce masque porte le nom de Thera pearl (il m’a coûte 8,90€)

    – ensuite je nettoie mes yeux avec le sérum physiologique (j’envoie directement le sérum dans mes yeux, sans compresse)

    – lorsque mes yeux sont cleans, je dépose 1 goutte de Larmabak dans chaque oeil (ce collyre est gras et reste donc plus longtemps sur la surface de l’oeil).

    – enfin, j’ai acheté du miel avec de la gelée royale. J’humidifie le bout d’un coton tige et je mets un peu de miel que je dépose sur mes paupières (là ou c’est rouge) mais pas dans l’oeil directement. Et je fais le tour de mes paupières. Lorsque je ferme l’oeil ça brûle un peu mais ça dure 3 secondes. Bien sûre pour l’autre oeil j’utilise l’autre bout du coton tige.

    Je peux vous dire que ça me soulage et me permets d’avoir les yeux tranquilles pendant au moins 6 heures. Et lorsque je ressens le besoin je recommence.
    Je me sens enfin plus libre.
    Cela fais 2 jours que j’utilise le miel. J’en ai ressentis les bénéfices de suite.
    Je vous tiens informés d’ici 15 jours car je sais que certaines personnes ont guéri leur blépharite avec du miel.
    Mes paupières redeviennent enfin blanches et ça c’est top.

    Voilà ce n’est pas un traitement miracle mais qu’est-ce que ça me soulage……

    Voilà. Merci de m’avoir lue!!!!

  19. Pas de nouvelles.
    Vous êtes probablement en vacances!
    Si c’est le cas, j’espère que vous passez du bon temps!
    En attente de vos nouvelles,

    Brigitte

  20. Quel texte intéressant!

    Pour ma part, je souffre d’une blépharite depuis environ 2 ans. La « maladie » s’est présentée petit à petit, avec différentes phases. Comme Isabelle plus haut, je perds aussi mes cils. J’ai eu des périodes plus calmes où je n’avais aucune sécheresse. D’autres moments où j’avais simplement l’impression que j’avais toujours quelque chose dans l’œil.

    Je suis prête à essayer le miel, n’ayant carrément rien à perdre.
    Combien de temps l’avez vous essayé et combien de fois par jour en mettiez vous?

    Est ce qu’une inflammation de vos yeux suivait l’application du miel ? Ce produit me semble si concentré! Je vais peut être essayé de diluer le miel avec de l’eau bouillie et tremper des cotons que je vais laisser sur mes yeux une petite heure.

    Croyez vous que le miel ait été l’élément déclencheur de votre « guérison »? Ou croyez vous que c’est l’amalgame de votre  » méthode » qui ait créé celle-ci? Est ce que l’histoire de ce monsieur est la seule que vous ayez lu sur la réussite du miel dans la guérison de la blépharite?

    Durant vos crises, avez vous eu ces petites bosses sur les yeux et si oui, elles sont parties grâce à une intervention chirurgicale?

    Je cherche à en apprendre sur les expériences des autres! Auteur et lecteurs de ce blogue, manifestez vous!

    Un grand merci!

    Amicalement,
    Brigitte

    1. Bonjour,

      Désolé pour le retard de ma réponse. J’ai été fort occupé ces derniers temps.

      J’ai personnellement utilisé le miel, non pas pour soigner l’inflammation des paupières, mais les conjonctivites chroniques. J’instillais donc le miel directement dans l’œil, comme le font de nombreuses personnes à travers le monde, dans différentes cultures (surtout dans les pays arabes). Ce puissant désinfectant était le seul à pouvoir calmer, voire soigner mes conjonctivites, avant que la suivante ne réapparaisse.

      Je ne cache pas que la douleur est intense. La sensation de brûlure est très forte, les yeux deviennent complètement rouges et pleurent comme jamais. Mais au bout de quelques minutes, la douleur disparaît et il ne reste que la douce sensation d’un voile léger et adoucissant sur la surface de l’œil. Je suis convaincu que cela fonctionne également pour les paupières. Le miel est utilisé dans les hôpitaux, tous les jours, en chirurgie viscérale afin de refermer des plaies profondes, de les aider à cicatriser et d’éviter des infections! Vous trouverez de nombreux témoignages, notamment sur le web anglophone.

      Je mettais du miel une à deux fois par jour. En utiliser trop n’est pas bon. Le mieux est souvent l’ennemi du bien…

      Certains effectivement, créent une « eau de miel » en noyant le miel dans de l’eau. J’ai tenté, la douleur est nulle et cela forme une sorte de collyre adoucissant, mais j’ai préféré le miel pur.

      Les « petites bosses » sont sûrement des chalazions. Certains se résorbent, d’autres restent indéfiniment et se « calcifient ». D’autres encore, peuvent provoquer une inflammation et nécessiter une chirurgie. Pour ma part, ils ont fini par s’estomper, sauf un très léger, qui ne se voit que la paupière retournée.

      Au final, je ne peux pas dire que le miel m’a « guéri », mais il m’a permis de lutter efficacement contre l’inflammation des conjonctivites chroniques. Cela m’a aidé, ensuite, à utiliser d’autres moyens pour soigner la sécheresse. Pour certains, il sera sans doute suffisant, si la sécheresse est provoquée par une inflammation de la paupière. Il permettra de faire « dégonfler » et de libérer les pores par lesquels passe le meibum. La sécheresse disparaitra. Néanmoins, pour beaucoup, ça ne sera pas suffisant.

      Il pourra également permettre de lutter contre les croûtes se formant à la surface des paupières et entrainant la chute des cils, par plaques…

      Espérant avoir apporté un peu d’eau à votre moulin 😉
      Tony

    2. Bonjour,
      j’avais les symptômes d’une blépharite (irritations des yeux, paupières rougies à l’intérieur en bas, ride du coin des yeux rouge et très douloureuse avec accumulation de peaux mortes particulièrement le matin au réveil). Les collyres en vente sans ordonnance n’ayant aucun effet et vu les délais pour avoir un RDV chez mon ophtalmo, j’ai essayé le miel.
      J’ai utilisé du miel de thym bio. J’en ai pris une bonne goutte au fond d’une petite cuillère parfaitement propre et je l’ai diluée avec une goutte de sérum physiologique. J’ai aspiré le mélange (environ 60 % de miel) avec une dosette de collyre vide et je l’ai instillé dans mes deux yeux très irrités. Sur le coup, la douleur est vive, il faut fermer les yeux, s’allonger et prévoir un coton pour essuyer les larmes. La douleur passe au bout d’une minute environ, puis il faut rester les yeux fermés deux ou trois minutes encore. Ensuite le soulagement est très net. (Je n’ai pas rincé les yeux). J’ai fait deux applications par jour pendant trois jours et les symptômes ont presque complètement disparu. Les autres applications sont d’ailleurs beaucoup moins douloureuses que la première. J’ai complété le soin en passant un peu d’huile de ricin sur le tour des yeux, l’irritation de la peau a aussi disparu. J’ai continué deux jours en n’en mettant qu’une fois par jour, puis une fois tous les deux jours et j’ai arrêté.
      Pour moi, c’est vraiment efficace, le fait de diluer un peu le miel dans le sérum physiologique le rend beaucoup plus facile à appliquer.
      En espérant avoir pu vous aider.

  21. Bonjour!
    Selon vous, faut-il poser le miel (en une fine couche j’imagine?) et le laisser toute la journée? Ou faut il le poser, demeurer avec quelques minutes, et le retirer (2x jour)?
    Personnellement, je suis prête à essayer! N’ai rien à perdre. Ma théorie est que j’ai développé un dysfonctionnement des glandes à cause d’un dérèglement hormonal et que ce désordre a engendré une blepharite.
    Quand vous dites que c’est lorsque vous avez lâché prise que vous avez eu les plus importantes améliorations, vous voulez dire que vous avez diminué les compresses? Que psychologiquement, vous avez arrêté de penser à vos yeux?! Et les cils ont repoussés lorsque l’inflammation a complètement disparue?! Personnellement, je cours 3x semaine 6 km (me suis inscrite au demi en septembre…aïe!, la barre est haute!) , prends de l’oméga 3 quotidiennement et mange bcp de fruits et légumes. Toutefois, je bois 2 verres de vin rouge chaque soir au souper ( parce que j’adore ça!)! Selon vous, devrais je complètement couper l’alcool?!

    Merci infiniment:))
    Isabelle

    1. Et j’applique de l’huile de ricin chaque soir à la base des cils, grâce à votre conseil, afin que ceux ci redeviennent plus forts! Mais bien que l’allure de mes yeux demeure tout à fait acceptable, vraiment moins rouge et plus de menace tangible de chalazions, ( bref, la situation est sous contrôle, fragile mais gérée depuis 2 mois), mes cils tombent encore chaque jour! J’essaie vraiment de ne pas en faire une obsession mais j’avoue que j’ai bcp de mal à ne pas y penser ..;) Je garde cependant espoir qu’un jour cet affreux épisode, duquel mon entourage n’y comprend absolument rien, soit derrière moi!

      Merci encore…!

    2. Bonjour Isabelle,

      Comme vous avez pu le constater, j’ai tenu parole sur cet article 😉

      Pour vous répondre, pour ma part, je faisais tomber une noix de miel dans une petite cuillère, puis, à l’aide d’un coton-tige trempé dans ce miel, j’appliquais une très légère couche à la base des cils, sur les deux paupières. Je vous préviens : ça brûle comme l’enfer quand le miel touche l’oeil ! Mais la brûlure disparait très vite pour laisser place à une douce sensation, comme si l’oeil était lubrifié.

      Laissez cette mixture pendant 30 minutes environ et rincez ! Vous pouvez le faire 2 fois par jour effectivement.

      Pour ma part, les symptômes ont commencé à disparaître… Quand j’ai arrêté de m’acharner sur mes yeux et mes paupières, à leur faire subir toutes sortes de tests et d’expériences. Il faut juste trouver la bonne méthode et s’y tenir, sans en abuser, sinon on ne fait que nourrir l’inflammation et arracher les cils en les tripotant sans cesse. Un jour, j’ai décidé de stopper totalement les compresses. Je me suis dit que jamais je ne saurais si ma méthode fonctionnait, si je ne laissais pas mon corps s’auto-gérer à partir d’un moment. Au bout de quelques jours, mes yeux on commencé à me faire un peu mal mais j’ai tenu… Et rapidement, mon état s’est amélioré et le corps a retrouvé un certain équilibre ! Je ne dis pas que je suis 100% guéri. Je sais que mes yeux restent sensibles, mais je ne fais plus rien depuis de longs mois et j’en suis ravi.

      Mes cils ont repris leur croissance normale et la rougeur de mes yeux a disparu.

      Le reste de votre régime est parfait : sport, oméga 3, fruits et légumes… Votre santé vous dit merci 🙂

      Concernant l’alcool, faites comme bon vous semble. Pour ma part, j’ai toujours été farouchement contre. De tête, j’ai souvenir d’une étude britannique je crois, qui démontrait qu’un demi-verre de vin par jour était suffisant pour manifester un effet cancérigène.

      1. Bonjour Tony!
        Près de 2 mois plus tard, plus aucun symptôme de sécheresse ressenti! J’ai en effet arrêté de m’acharner sur mes yeux. Que deux traitements par semaine (compresse et nettoyage) semblent suffir pour que me yeux se sentent bien! Plus d’antibiotique, plus de collyre, RIEN! Grâce ce à vos conseils, je me sens bcp mieux et je n’ai plus du tout les yeux rouges! Toutefois, car oui malheureusement, il y a un Mais, une dizaine de cils tombent encore chaque jour. Je n’ai tjrs pas essayé le miel car du moment où j’ai arrêté de manipuler mes yeux au quotidien, les bienfaits ont commencés à se sentir. En ce sens, me conseillez vous d’essayer le miel 1x par jour durant 2 semaines afin de tenter d’éliminer la blepharite une fois pour tout!? Ou devrais-je laisser le temps aller, profiter de l’absence de sécheresse mais ne plus compter les cils qui tombent tellement il y en a!? Est ce que dans votre cas, la sécheresse est partie, la rougeur aussi et ensuite ( des mois plus tards), vos cils ont repris leur croissance normale? En essayant le miel maintenant, j’ai simplement peur de perdre ce que j’ai gagné récemment et/ ou d’empirer la situation! Merci de vos précieux conseils! Sans exagérer, sans vous, je n’aurais pas ce sourire aujourd’hui!

        Isabelle

        1. Bonjour Isabelle!

          Je suis très heureux de votre succès, vraiment ! Pour l’instant, je vous conseille de conserver votre rythme actuel et de ne rien changer. Pour ma part, les cils ont cessé de tomber après un certain temps et ils se sont remis à pousser normalement. Vous tenez le bon bout ! N’ajoutez rien, ne changez rien…

          Je suis content que vous ayez retrouvé le sourire 🙂

          A dans quelques temps, quand votre état se sera encore amélioré !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *