Azyter et conjonctivites dues aux yeux secs

Je me souviens très bien du début de ma sécheresse oculaire. A l’époque, je travaillais encore au rayon frais d’une grande surface. C’est à peine quelques jours après mon arrivée, que les premiers symptômes se sont manifestés. Auparavant, je n’avais jamais réellement souffert des yeux secs. Certes, mes proches me disaient toujours que j’avais les yeux rouges, mais j’étais connu pour être un grand lecteur, donc j’avais les « yeux fatigués », cela paraissait logique.

Un collyre antibiotique pour les yeux secs ?

Mon arrivée au rayon frais a été très vite marquée par d’étranges symptômes. Des fils blancs apparaissaient sur mes paupières, puis, mes yeux sont devenus très rouges, irrités, et c’est du pus qui a commencé à s’accumuler au coin de mes yeux. Quand on doit servir des clients, vous pouvez imaginer le problème !

Collyre azyter antibiotique
Le collyre Azyter, souvent donné en cas de conjonctivite

Mon médecin m’a immédiatement prescrit un « traitement de cheval », sous la forme d’un collyre que certains d’entre vous connaissent probablement : AZYTER. Evidemment, à l’époque, il n’avait aucune raison de penser que je souffrais de sécheresse oculaire et il a voulu traiter une infection bactérienne. C’était logique et il a bien fait.

Des symptômes qui ne disparaissent pas

Malheureusement, si l’infection a été soignée, ça n’était pas le cas de mes yeux secs. Quelques jours plus tard, rebelote, le pus se reforme… J’étais anéanti. Je voyais les jours passer et aucun médicament ne semblait faire effet.

Mon médecin m’a ensuite donné un collyre contre les allergies, pensant que je réagissais à un nettoyant désinfectant du magasin. Effectivement, les rougeurs ont commencé à disparaître, mais j’ai très vite appris que ce produit ne faisait que masquer mes yeux secs, sans rien soigner et qu’au final, c’était pire…

J’ai enfin compris que je souffrais des yeux secs

Ce n’est que lorsque j’ai compris que je souffrais de sécheresse oculaire, après une « longue aventure », que j’ai réellement pu commencer à me soigner. Et je peux dire qu’à l’époque, les médecins ne m’ont pas aidé ! Mon ophtalmologue voulait « juste » me placer des lunettes, sans rien vouloir entendre de mon histoire. Elle répondait à peine à mes questions et son diagnostic était simple : J’avais besoin de lunettes et C’EST TOUT !

Aujourd’hui encore, je reste stupéfait par un tel manque de professionnalisme. Je suis allé chez elle avec du pus dans les yeux, des yeux rouges vifs, mais elle n’a même pas réalisé un test de Schirmer, ni même essayé de me donner un antibiotique. Je suis sorti de là avec une ordonnance pour des lunettes et la promesse que cela réglerait tous mes soucis.

N’hésitez pas à enquêter par vous-même

Bref, ma conclusion est simple : Si vous souffrez de conjonctivites à répétition et que votre médecin ou même des spécialistes, ne trouvent pas la solution à votre problème, peut-être souffrez-vous simplement de sécheresse oculaire et que l’irritation permanente de vos yeux, vous donne des conjonctivites à répétition.

En comprenant cela, vous pourrez réellement commencer à savoir comment vous soigner et surtout « quoi » soigner.

S’il est important d’être suivi par un professionnel de santé, il faut parfois leur donner un petit coup de pouce, tant les « yeux secs » restent mal connus…

2 réponses sur “Azyter et conjonctivites dues aux yeux secs”

  1. Tout a fait d’accord. Jai réussi a revivre normalement et a me remaquiller grace a votre blog. Des larmes a l’acide hyaluronique et la chaussette chaude , et voila…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *